Assistant(E) De Recherche Observatoire Climate Chance de l’action climatique non-étatique

CONTEXTE DU POSTE

L’objectif de limiter le rechauffement climatique à +2°C de l’Accord de Paris a présenté non seulement une étape historique dans la lutte contre le changement climatique mais également une transformation de sa gouvernance. Contrairement au protocole de Kyoto qui posait des cibles chiffrées concrètes, chaque état doit maintenant décider comment il contribuera lui-même à l’objectif des 2°C, au travers sa contribution déterminée au niveau national (NDC). Cependant, les premières analyses de ces engagements – censés être revus à la hausse tous les 5 ans – montrent que les politiques actuelles sont insuffisantes.

Il est donc indispensable que les Etats augmentent leurs ambitions et que les acteur non-étatiques contribuent de manière plus concrète aux objectifs de Paris pour combler, potentiellement, l’écart de l’action. C’est notamment le cas dans le Partenariat de Marrakech pour l’Action Climatique Globale (MP-GCA) porté par les deux champions de Haut niveau pour le climat.

C’est dans cette ambition que l’Association Climate Chance (ACC) s’inscrit et que l’observatoire de l’action climatique non-étatique a été lancé en 2017. Cet observatoire a comme objectif d’étudier l’évolution de l’action climatique globale portée par les acteurs non-étatiques (entreprises, collectivités, associations, les initiatives transfrontalières etc.) , de faire un recensement de leurs actions, de leurs bonnes pratiques et de mesurer l’impact de leurs actions sur l’évolution des émissions  des gaz à effet de serre. A ce titre, l’observatoire publiera chaque année un rapport de synthèse qui présentera un panorama de l’état de l’action et une analyse des principales évolutions enregistrées d’une année sur l’autre.

Afin d’assurer la publication de ce rapport au second semestre 2018, l’ACC cherche  dès que possible un(e) assistant(e) de recherche.

Missions et objectifs du poste

Placé sous le management direct du coordinateur de l’observatoire, en articulation avec les membres de l’équipe, l’assistant(e) de recherche est chargé(e) de :

  1. Conduire des recherches sur l’action climat non-étatique
  • Recherche des sources fiables
  • Analyse de données et des sources qualitatives et quantitatives
  • Rédaction des chapitres du rapport final, notamment sur l’approche territoriale.
  1. Liaison avec les différentes parties prenantes
  • Recherche active des données et des sources en contact avec différentes parties prenantes (instituts de recherche, think tanks, répresentants du secteur privé etc.)
  • Participation aux conférences scientifiques et aux colloques d’experts.
  1. Contribuer à la vie associative
  • Appui au développement du réseau de l’association en participant le cas échéant aux évènements internationaux sur le changement climatique (COP, intersessions et autres évènements organisés par/pour les acteurs non-étatiques, en lien avec l’agenda de l’action)
  • Co-organisation des réunions et des conférences
  • Participation aux diverses réunions de gouvernance de l’association (COS, COPIL, CA)
  • Rédaction des compte-rendus.

Profil du/de la candidat(e)

  • Formation : Doctorant et/ou  M2 (sciences sociales, économie) ou Ingénieur avec profil recherche (agriculture, énergie, etc.)
  • Expérience : 2 ans minimum d’expérience réussie au sein de think tanks, instituts de recherche ou de cabinets de conseil dont au moins un an dans le domaine du changement climatique, de l’environnement ou dans les domaines apparentés.
  • Langues, connaissances informatiques : français; anglais excellent indispensable (de préférence soit anglophone soit parfaitement bilingue). Très bonne maîtrise des logiciels MS Office, particulièrement MS Excel; d’autres programmes de visualisation des données sont les bienvenus.
  • Compétences requises : excellent esprit de synthèse; forte capacité d’analyse de sources différentes dans des délais très courts ; rigueur intellectuelle; compréhension/ connaissance des problématiques climatiques et environnementales dans le secteur du développement et de la solidarité internationale ; connaissance des acteurs et bailleurs de la lutte contre les changements climatiques et du processus de négociations climat. Connaissance du mode de fonctionnement des collectivités territoriales au Nord et au Sud. Connaissance des acteurs infra-étatiques (les villes, les territoires) et leurs actions contre le changement climatique. Bonnes capacités rédactionnelles.
  • Qualités souhaitées : qualité relationnelle avec des acteurs de nature très diverse ; autonomie ; humour !

Conditions

  • Poste basé à Paris. Déplacements à prévoir (France et International).
  • Poste à temps plein. Travail occasionnel le week-end et jours fériés.
  • Poste en CDD 6 mois dès que possible. Convention collective Syntec.
  • Salaire entre 1.700 EUR et 1.900 EUR brut mensuel, selon profil.
  • Autres avantages :
    • Complémentaire santé obligatoire (prise en charge employeur : 50%)
    • Tickets restaurant (prise en charge employeur : 60%)
    • Remboursement des transports (50%)


Envoyer CV et Lettre de motivation à : Stefan Bößner, coordinateur de l’observatoire, stefan.boessner[a]climate-chance.org