Diverses thématiques d’action

Réunis à Abidjan, les 28 et 29 juin 2018 à l’occasion du premier sommet Climate Chance – Afrique, les acteurs non-étatiques présents (gouvernements locaux, entreprises, associations de jeunes, de femmes, ONG environnementales et de développement, représentants des peuples autochtones, des agriculteurs, chercheurs…) ont affirmé ensemble leur engagement et leurs priorités pour lutter contre le dérèglement climatique sur le continent africain.

Ils soulignent tout d’abord leur volonté de renforcer leurs propres actions, en se rassemblant par grandes thématiques, et en cherchant à mieux travailler collectivement autour des thèmes clés que sont

Accès aux financements climat
Education et formation
Aménagement durable des villes africaines
Plans climat territoriaux
Agriculture et déforestation (incluant dégradation des terres et désertification)
Accès à l’énergie et efficacité énergétique
Mobilité durable
Adaptation et eau
Bâtiments et construction durables
Filières durables

Un travail commun porté à l’international

Le sommet Africités à Marrakech (fin novembre 2018) sera l’occasion d’un premier point d’étape sur ce travail collectif, et nous proposons à la CCNUCC, animatrice du Partenariat de Marrakech (MP – GCA), d’associer lors de ces prochaines réunions sur l’Agenda de l’action, les organisations animant ces coalitions africaines. Nous demandons aussi aux Champions de haut niveau pour le climat de rendre compte de cette mobilisation africaine dans la synthèse finale des Dialogues de Talanoa, dont le sommet d’Abidjan aura représenté une des principales rencontres sur le continent africain.

Télécharger le document