Contexte :

declarationagadir

Déclaration d’Agadir «Intensifions ensemble l’action et l’ambition »

Préparée avec les représentants officiels des groupes majeurs reconnus par l’ONU en amont et lors d’une réunion spécifique la veille de la clôture, la Déclaration du Sommet d’Agadir se veut une feuille de route précise et opérationnelle, notamment dans la perspective du dialogue de facilitation de 2018 – rebaptisé depuis « Dialogue de Talanoa » – qui vise à renforcer l’ambition collective des Etats, pour permettre l’atteinte des objectifs ambitieux de l’Accord de Paris restent atteignables. 

la déclaration la plus largement signée, à l’échelle mondiale, par les acteurs non-étatiques du climat

Le sommet s’est clos avec la signature de la déclaration d’Agadir soutenue par de nombreux acteurs marocains et signée par un grand nombre des principaux réseaux mondiaux d’acteurs non étatiques :

  • Gouvernements locaux et régionaux: ICLEI (point focal des collectivités à la CCNUCC), CGLU, R20, C40, nrg4SD, FMDV, Energy cities, CCRE-CEMR, Association Internationale des Maires Francophones (AIMF)
  • Entreprises et Industrie: Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), ICC (Chambre de Commerce Internationale) France, Global Compact France, Orée
  • Enfants et jeunesse: YOUNGO (constituency des ONG jeunes), CliMates, Mouvement des Jeunes Marocains pour le Climat
  • Peuples autochtones: Indigenous Peoples of Africa Co-ordinating Committee (IPACC), Association des Populations des Montagnes du Monde, Organisation Tamaynut
  • ONG: Climate Action Network (CAN-I) (point focal à la CCNUCC, représentant plus de 1000
    ONGs climat et environnement), ENDA Tiers Monde, Réseau Marocain de l’Economie

Téléchargez le document