Side-Events COP23 2017

Bonn, Allemagne

La 23ème conférence internationale sur le changement climatique (COP23), présidée par les Iles Fidji, a eu lieu du 6 au 17 novembre 2017 à Bonn. Climate Chance y a participé en organisant 4 Side-Events sur l'action des acteurs-non étatiques et la diffusion de leurs initiatives.

Organisé par

4 Side-Events organisés

Retour sur le Sommet Mondial Climate Chance 2017 à Agadir

Ce Side-Event a été l’opportunité de faire un bilan du Sommet Climate Chance ayant eu lieu 2 mois auparavant à Agadir au Maroc avec une présentation de la Déclaration d’Agadir, de ses objectifs et des étapes à suivre jusqu’à la mise en oeuvre de l’Accord de Paris et la ré-évaluation des contributions nationales en 2018.

Retour sur l’initiative de mobilisation de la Société Civile Africaine lancée par la Déclaration des élus locaux et Régionaux d’Afrique à Agadir

Le Sommet Climate Chance à Agadir a été l’occasion de signer la Déclaration des élus locaux et régionaux d’Afrique en vue de renforcer l’engagement des villes en faveur du changement climatique. A cette occasion , les élus africains ont confirmé leur engagement dans la lutte contre le changement climatique et fixé leurs priorités et propositions, de même qu’en invitant les acteurs de tous les territoires à se mobiliser à une échelle plus large. Cet appel fait écho à l’initiative Américaine « We are still in » et est soutenu par les principaux réseaux mondiaux d’autorités locales.

L’Observatoire Climate Chance de l’action non-étatique pour le climat, un méta rapport basé sur le potentiel d’action des acteurs non-étatiques

Echange d’idées concernant l’Observatoire de l’action non-étatique pour le climat et le premier Rapport de l’Observatoire qui sera publié à l’automne 2018.

Bilan de la COP23 du point de vue des acteurs non-étatiques

Ce Side-Event a été l’opportunité de faire un bilan des 2 semaines de négociation et d’événements selon la perspective des acteurs non-étatiques. En prenant en compte les recommandations et les priorités énoncées dans la Déclaration d’Agadir, nous avons invité les représentants des groupes majeurs et des coalitiosn thématiques à débattre sur les progrès réalisés lors de la CO23 et les réunions du Global Climate Action (GCA) et à discuter des priorités futures (notamment en vue du Dialogue de Facilitation qui aura lieu en 2018).

Les points de progrès à retenir de la COP23 pour les acteurs non-étatiques

  • L’Adoption du Gender Action Plan
  • La mise en place de la plateforme des peuples autochtones et communautés locales
  • Lancement d’un programme de travail sur l’agriculture et la sécurité alimentaire

Les points négatifs soulignés par les acteurs non-étatiques

  • Déception par l’absence du volet financement du Gender Action Plan, aucun mécanisme prévu. De plus, l’accès direct par les femmes à des sources de financement n’est pas prévu non plus.
  • Même problématiques pour la question des Pertes et Dommages, pas de financement spécifique prévu et un manque d’engagement des parties.
  • Décalage important entre l’urgence (appel de 15 000 scientifiques lancé pendant la COP) et les engagements et solutions mises en place.