Ecocity Melbourne 2017

Melbourne, Australie

Cet événement qui a eu lieu du 12 au 14 juillet 17 a attiré environ 1.000 participants à Melbourne – Australie avec des retours très positifs sur la qualité des sessions. Les près de 100 sessions ont généré beaucoup de discussions et d’intérêt pendant les 3 jours du sommet.

Organisé par

Les villes au cœur de l’Action

Climate Chance était présent au Sommet mondial Ecocity 2017 et a co-organisé plusieurs sessions du sommet. Cet événement qui a eu lieu du 12 au 14 juillet 17 a attiré environ 1.000 participants à Melbourne – Australie avec des retours très positifs sur la qualité des sessions. Les près de 100 sessions ont généré beaucoup de discussions et d’intérêt pendant les 3 jours du sommet. Les sessions Eco-City 2017 co-organisées par Climate Chance ont été très suivies, en particulier la séance plénière “Les villes et la société civile accélèrent l’action contre les changements climatiques”.

Ce sommet a également été l’occasion d’échanger des mots avec Al Gore qui a présenté pour Ecocity 2017 les défis climatiques mondiaux et le rôle des villes dans ce contexte. Ronan Dantec, Président de Climate Chance, a également participé à la table ronde “Mettre en œuvre l’Accord de Paris et l’ambition de la construction” avec Al Gore.

Les mots du Président, Ronan Dantec

Dans son introduction, Ronan Dantec a souligné le rôle des acteurs non étatiques et insisté sur le fait que « concrètement, ce sont les acteurs non-étatiques qui font le travail de terrain ». Au cours de cette séance plénière, Climate Chance a eu l’occasion d’explorer les actions clés que les acteurs non-étatiques peuvent mettre en place afin d’accélérer les progrès sur les questions climatiques, atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le changement climatique et de générer des progrès rapides dans la création de villes et sociétés résilientes et avec une empreinte carbone neutre.

Une diversité d’acteurs non-étatiques

La session a rassemblé une importante diversité d’acteurs non-étatiques des autorités locales parmi lesquels Ian Hunter, Ministre des changements climatiques du Gouvernement de l’Australie Méridionale et également le Directeur de l’ICLEI Océanie et la Directrice de l’Alliance des Villes Neutres en Carbone, une représentantes des ONG environnementales (Climate Action Network Australie), un représentant du secteur privé (ICC), un représentant de la communauté indigène (Indigenous Architecture and Design, Victoria). Etait également présent M. Yogesh Punja, Haut-commissaire représentant la présidence fidjienne de la COP23.

Une diversité de thématiques

D’autres sessions ont été co-organisées et présidées par Ronan Dantec, Président de l’Association Climate Chance et par Bernard Soulage, Secrétaire Général de Climate Chance et ont traité divers sujets importants comme :

– L’accès au financement pour les acteurs non-étatiques, avec le support de la Convention Mondiale des Maires pour le climat et l’énergie, session à laquelle ont participé, parmi d’autres, Kevin Austin, Directeur général adjoint de C40, Debra Roberts, Conseillère climatique pour ICLEI, Simon Richardson, Maire de la ville de Byron Bay et membre de la Convention Mondiale des Maires pour le climat et l’énergie.
– Bâtiments et constructions durables, avec le support de l’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction (GABC), avec la participation du Green Building Council d’Australie, du Sustainable Development Solutions Network, de l’UNEP, de l’US Green Building, de Climate Works Australie et de Zenata Ecocity, Maroc.
– Planifier et construire de nouvelles Eco-villes, avec la présentation de la nouvelle Eco-cité Zenata, actuellement en construction au Maroc.
– Transports urbains durables, avec la participation de Yarra Trams, Keolis, l’Autorité des transports français, l’Université de Melbourne et le Gouvernement de l’Etat du Victoria, Australie.

Photos