2018, année clé pour l’accélération de l’action climatique

2018 est une année clé pour l’accélération de l’action contre le changement climatique avec plusieurs événements majeurs: le sommet mondial sur le climat – Global Climate Action Summit (GCAS)- en septembre en Californie, le Sommet Africités fin novembre au Maroc, rendez-vous des autorités locales d’Afrique, la COP24 qui se tiendra en Pologne en fin d’année, avec notamment le Dialogue de Talanoa qui permettra de faire le point sur les Contributions Déterminées Nationales (NDC) des Parties (pays) à l’Accord de Paris.

Le Sommet Climate Chance Afrique, démultiplicateur de l’action climatique

Le Sommet Climate Chance – Afrique permettra de rassembler les 28 et 29 juin à Abidjan, Côte d’Ivoire, les acteurs non-étatiques du climat en Afrique et surtout de décliner des feuilles de route sectorielles et opérationnelles adaptées au contexte des territoires africains. Ce sommet permettra ainsi de préparer les messages spécifiques du continent africain, de montrer son engagement, de préciser les demandes et propositions spécifiques des acteurs locaux qui luttent contre les changements climatiques en Afrique. La position africaine sera ensuite portée dans le cadre des événements internationaux cités ci-dessus, et alimentera également le processus du Dialogue de Talanoa.

Objectifs du Sommet

  • Rassembler les acteurs non-étatiques africains dans leur diversité, et faire un point d’étape sur l’action climatique non-étatique en Afrique.
  • Travailler sur des feuilles de route africaines sectorielles et opérationnelles, faisant le lien entre les enjeux climat et développement, faisant une place importante aux enjeux forts d’adaptation du continent, proposant de faire le lien entre les fonds climat et les acteurs de terrain et impliquant les acteurs non-étatiques africains dans leur diversité.
  • Délivrer les messages communs, priorités d’action, engagements, propositions concrètes et recommandations des acteurs non-étatiques d’Afrique sur les enjeux climat, à porter dans les différents événements de l’agenda international climat, avec un focus sur l’accès aux financements.

A retenir

Le Sommet Climate Chance – Afrique 2018 se tiendra lui les 28 et 29 juin 2018, à l’Hôtel du District d’Abidjan – Côte d’Ivoire. L’inscription au sommet est obligatoire. Compte tenu des objectifs de travail du sommet et des contraintes d’espace, nous limitons les inscriptions aux personnes ayant reçu une invitation. Si vous pensez pouvoir contribuer au sommet, notamment dans les différentes coalitions, merci de nous écrire sur mobilisation@climate-chance. org

Edito des co-organisateurs

Le Sommet Climate Chance – Afrique est marqué par la volonté de rassembler, travailler ensemble et délivrer des messages concrets.

L’année 2018 est un moment crucial dans la lutte contre le changement climatique, où la mobilisation de tous les acteurs agissant sur le terrain est nécessaire pour relever les ambitions et concrétiser les résultats. Le Sommet Climate Chance – Afrique souhaite agir en tant que fer de lance de cette mobilisation.

Avec ces objectifs en tête, deux spécificités distinguent cet événement:

  • Cette première édition d’un sommet régional Climate Chance, focalisé sur le continent Africain affirme la nécessité de concilier Climat et Développement et de travailler parallèlement sur ces deux objectifs fondamentaux pour un Développement Durable pour tous. Ceci passe par la réalisation d’ateliers spécifiques aux problématiques de développement africaines : financement, aménagement des villes, agriculture et forêt, sont quelques-unes des thématiques structurantes du Sommet.
  • ​Deuxièmement, ce Sommet s’inscrit dans le cadre du “Dialogue de Talanoa”, processus visant à participer au rehaussement de l’ambition, sujet central de la COP 24 en Pologne, en offrant un espace de travail en commun entre les États ​parties et les acteurs non-étatiques, ​pour partager les bonnes pratiques, ainsi que les difficultés et opportunités de renforcement de l’action.

Le temps n’est plus aux paroles mais aux initiatives concrètes, et c’est pourquoi le Sommet Climate Chance – Afrique se veut opérationnel : la structuration de coalitions sectorielles africaines déclinant des feuilles de route opérationnelles est l’objectif primordial de ce Sommet. C’est le point de départ d’une stratégie de long terme pour renforcer le travail en commun des acteurs non-étatiques en Afrique.

Nous vous invitons donc à être acteurs de cette dynamique, à élever vos voix, montrer vos actions et partager vos solutions pour faire de ce Sommet un événement incontournable de l’agenda climatique 2018, pour renforcer la place du continent Africain au sein de la communauté internationale du Climat et proposer des solutions adaptées en vue de la COP24.