Rapports annuels

Retrouvez les rapports de l'observatoire

En quoi cela consiste?

L’Observatoire publiera chaque année sous la forme d’un rapport annuel, une synthèse analytique globale illustrée par des exemples forts qui vise à faciliter la compréhension des outils disponibles aux acteurs non étatiques pour répliquer leurs actions rapidement. Ce rapport se composera en 4 chapitres suivants.

Chapitre 1 – Approche sectorielle

Compilation des fiches pays ou sectorielles publiées régulièrement par l’Observatoire, ce chapitre est une meta-synthèse analysant les données les plus récentes des secteurs et sous-secteurs d’émissions disponibles par pays, et les facteurs expliquant ces évolutions. Il vise in fine à donner une vision globale des forces et faiblesses de l’action climatique mondiale, mais aussi des synergies entre les Etats et les acteurs non-étatiques.

Chapitre 2 – Approche territoriale

Cet état des lieux des initiatives mondiales rassemblant les gouvernements locaux, ainsi que des principales méthodologies d’inventaires des émissions à leur disposition, proposera également une analyse de l‘évolution récentes des émissions des territoires à travers une vingtaine de cas d’étude, ainsi qu’une série de bonnes pratiques de l’année écoulée mises en œuvre par les gouvernements locaux dans les différents secteurs de politiques publiques locales.

Chapitre 3 – Objectifs du Développement Durable

Ce chapitre analysera les synergies potentielles et à l’œuvre entre les actions climat et les actions visant la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD), ceci afin de mieux prévenir les potentiels effets négatifs des actions climat sur les indicateurs socio-économiques d’une communauté ou d’un territoire, et de favoriser la diffusion d’action commune et d’indicateurs d’évaluation des actions communs au climat et au ODDs.
Edition 2019 seulement

Chapitre 4 Finance

Ce chapitre accompagne l’effort de comptabilisation des flux financiers

mondiaux qui soutiennent la transition écologique et les actions des acteurs non-étatiques, en dressant un panorama des acteurs financiers, puis en analysant l’évolution de leur stratégie pour la réalisation des objectifs climat et leurs synergies avec les dynamiques des marchés et les régulations des pouvoirs publics.