Industries • Réduire les émissions industrielles : un objectif stratégique et complexe

Introduction

L’industrie est un secteur très hétérogène, elle comprend de nombreux sous-secteurs comme la plasturgie, la métallurgie, les textiles et le cuir, l’agroalimentaire, l’électronique, les équipements électriques et les machines, le bois et le papier, la chimie et la pharmacie, etc. Malgré leur diversité, ces activités ont en commun de transformer des matières premières et de l’énergie, dont l’empreinte carbone est relativement facile à évaluer, en produits finis ou semi-finis beaucoup plus complexes.
Elles ont donc un rôle important à jouer à la fois pour limiter leurs propres émissions et pour contribuer à décarboner la consommation mondiale.

Sommaire

1 – Évolution des émissions du secteur
• Des émissions qui se stabilisent
• Des évolutions contrastées
par secteur et par pays

2 – L’action politique
• Tarification du carbone
• Outils réglementaires
• Approches volontaires

3 – Trois problématiques bien distinctes
• Emissions liées à la consommation
d’énergie et d’électricité
• La problématique des processus industriels
• Emissions avales et amonts

4 – Démarches transverses
• Transparence et engagements volontaires
• Coopération
• Prix internes ou locaux du carbone

Conclusion

Caractérisée par la diversité des produits, des processus et des lieux d’implantation, l’industrie est peu accessible à des solutions générales pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. La lutte contre le changement climatique passe le plus souvent par une démarche d’innovation à l’échelle d’un site ou d’une activité. Cette spécificité rend indispensable la mobilisation des acteurs industriels eux-mêmes et de leurs parties prenantes.