Adaptation - Résilience
Eau

Atelier Virtuel #7: Accès aux données climat pour l’adaptation en Afrique

Améliorer l’accès aux données climat pour les acteurs africains - Données hydrauliques et adaptation.

Regardez l’Atelier Virtuel #7 ici :

Climate Chance contribue au programme de la Climate Week NYC

Au cours de la semaine du climat de New York qui se déroulera cette année à 100% en ligne, Climate Chance organisera son 7ème Atelier Virtuel qui portera cette fois-ci sur l’Accès aux données climat pour l’adaptation en Afrique.

Cet atelier fait partie d’une série de 3 ateliers sur l’accès aux données climat par les acteurs locaux africains visant à

  1. Identifier les initiatives africaines contribuant à améliorer l’accès aux données climat et leur gouvernance ;
  2. Explorer des pistes concrètes pour un travail collectif et un espace de collaboration qui peuvent être menés sur ces questions ;
  3. Formuler les principaux enseignements et principes pour une position commune entre les acteurs engagés sur cette question de l’accès aux données.

L’Observatoire Climate Chance mène cette réflexion autour des données depuis le Sommet Climate Chance Afrique – 2018, et à laquelle contribue activement nos partenaires : Sustainable Energy Africa, CDP, Ademe, Association Bilan Carbone.

Atelier Virtuel #7 – L’Accès aux données climat pour l’adaptation en Afrique

La nécessité d’accélérer les mesures d’adaptation locales, d’assurer l’intégration des risques dans les décisions d’investissement, de prévenir les impacts et la forte dépendance des communautés à l’égard de l’agriculture, font qu’il est crucial pour les acteurs locaux africains d’avoir accès aux données climatiques et hydrauliques. Une meilleure coopération entre les scientifiques, les communautés locales, les porteurs de projet et les gouvernements nationaux est nécessaire pour partager les mécanismes déjà existants pour la collecte, l’analyse et l’utilisation des données climatiques et hydrauliques et pour améliorer le processus de prise de décision en matière d’adaptation au niveau national et local.

Ces questions ont soulevé plusieurs défis dont nous discuterons au cours de l’atelier : comment les données collectées localement et les connaissances locales sont-elles enregistrées (top-down), et comment les données créées par les agences et observatoires nationaux sont-elles rendues accessibles aux acteurs locaux (bottom-up) ? Quel cadre de gouvernance est utilisé pour assurer la coopération entre l’État et les acteurs non étatiques, et comment les données sont-elles gérées et utilisées par les décideurs politiques pour prévenir les mauvaises utilisations ?

Animation par :

vanessa-laubin

Vanessa Laubin, Gérante/Consultante Stratégies et planification territoriale climat à PROJECTIONS CC

Les intervenants :

catherine-higham

Catherine Higham, Directrice régionale, Europe, Moyen-Orient et Afrique – Villes, États et régions au CDP

maguette-kaire

Dr Maguette KAIRE, Expert forestier au Centre Régional AGRHYMET, Point Focal CILSS du projet régional GCCA+ AO (Global Climate Change Alliance plus Afrique de l’Ouest)

maurine-ambani

Maurine Ambani, Regional Coordinator basée à Nairobi au World Food Programme

handaine-mohamed

Handaine Mohamed, Chercheur expert à l’IPACC (Indigenous Peoples of Africa Coordinating Committee)