ANNONCE OFFICIELLE DU SOMMET CLIMATE CHANCE AFRIQUE

 

Paris, 6  avril 2018

Annonce officielle du sommet
Climate Chance Afrique

28 et 29 juin 2018, Abidjan, Côte d’Ivoire

L’Association Climate Chance et l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) co-organisent un sommet régional dédié à l’Afrique : le sommet Climate Chance Afrique, qui se tiendra les 28 et 29 juin 2018 à Abidjan, en Côte d’Ivoire.
Ce sommet a été officiellement annoncé par Ronan DANTEC, Sénateur français et Président de l’Association Climate Chance, et Vincent Kouaoh N’CHO, Vice-Gouverneur du District d’Abidjan, représentant Jeannot AHOUSSOU KOUADIO, ancien Premier Ministre et président de l’ARDCI, lors d’un comité d’orientation stratégique à Abidjan en présence des organisations partenaires du sommet.

Le sommet Climate Chance Afrique ambitionne de rassembler largement la communauté des acteurs non-étatiques de toute l’Afrique (collectivités, entreprises, ONG, syndicats, communauté scientifique, représentants des organisations de la jeunesse, des peuples autochtones et des femmes …), groupes majeurs de la CCNUCC (convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques), engagés dans la lutte contre les changements climatiques ainsi que leurs réseaux associés.

Ce sommet vise à diffuser et renforcer l’action de lutte contre le changement climatique en Afrique, via des coalitions d’acteurs qui se réuniront en ateliers thématiques. Ces ateliers mettront en lumière les bonnes pratiques, projets exemplaires et inspirants d’action climatique en Afrique, et permettront de travailler sur des feuilles de routes thématiques opérationnelles pour le contexte africain.

Plus d’informations à suivre prochainement (modalités d’inscriptions, programme etc) 
Intéressés par le sommet ? Ecrivez-nous à mobilisation@climate-chance.org

 

Aperçu du Sommet

Les 3 objectifs majeurs du Sommet Afrique 2018

  1. Rassembler les acteurs non-étatiques dans leur diversité et faire un point d’étape sur l’action climatique non-étatique en Afrique.
  2. Travailler sur des feuilles de route africaines sectorielles et opérationnelles, faisant le lien entre les enjeux climat et de développement, faisant une place importante aux enjeux d’adaptation du continent, proposant de faire le lien entre les fonds climat et les acteurs de terrain et impliquant les acteurs non-étatiques africains dans leur diversité.
  3. Délivrer les messages communs, priorités d’action, engagements, propositions concrètes et recommandations des acteurs non-étatiques d’Afrique sur les enjeux climat, à porter dans les différents événements de l’agenda international climat, avec un focus sur l’accès aux financements.
 
Climate Chance Afrique, un point de départ pour démultiplier des initiatives concrètes :

Création de coalitions africaines opérationnelles :

  • Constitution de coalitions d’action pour démultiplier les projets et renforcer la capacité à agir contre le changement climatique :
    • diffuser de l’information stratégique
    • faciliter l’accès aux financements
    • accompagner la création de formations professionnelles adaptées aux enjeux économiques de l’action climatique
  • Les coalitions d’action seront animées par des acteurs internationaux et des acteurs implantés sur le terrain, avec le soutien de l’Association Climate Chance.
 
Le sommet débouchera sur des feuilles de route opérationnelles pour l’Afrique.
  • Des feuilles de route sectorielles : accès des acteurs non-étatiques africains aux financements climat, filières durables, aménagement urbain durable, plans territoriaux climat, agriculture durable et reforestation, accès aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, mobilité et transports urbains durables, adaptation, bâtiment et Construction durables, éducation et formation
  • Contenant des objectifs quantitatifs, des indicateurs de progrès, des méthodes de travail et un calendrier.
 

Porter les engagements du continent africain dans la négociation internationale sur le climat

Ce sommet permettra de préparer les messages spécifiques du continent africain, de montrer son engagement, de préciser les demandes et propositions spécifiques des acteurs locaux qui luttent contre les changements climatiques en Afrique. La position africaine sera ensuite portée dans le cadre d’événements internationaux et alimentera également le processus du Dialogue de Talanoa.

Insertion du sommet Climate Chance Afrique 2018 dans l’agenda international :

  • Forum régional des villes intermédiaires (Chefchaouen – Maroc, 5-7 juillet 2018)
  • Global Climate Action Summit (San Francisco – USA, 12-14 septembre 2018)
  • COP24 (Pologne, 3-14 décembre 2018) / Talanoa Dialogue
  • Africités (Maroc, 20-24 novembre 2018)
  • Sommet France Afrique 2020 : thème principal « Ville Durable »
 

Pré-programme du Sommet Climate Chance Afrique 2018

2 séances plénières
•     Ouverture le 28 juin matin : Les acteurs non-étatiques d’Afrique face au défi climatique et du financement de l’action climatique : Les initiatives correspondent-elles aux besoins?
•    Clôture le 29 juin après-midi : Comment mobiliser les acteurs non-étatiques africains dans toute leur diversité ? => Format dialogue de Talanoa : Où sommes-nous? Où voulons-nous aller ? Comment y parvenir ?
 
10 ateliers
La séquence proposée pour chacun des ateliers est la suivante :
1.     Présentation de bonnes pratiques inspirantes par des acteurs du continent africain préalablement sélectionnés.
3.     Travail sur la définition d’une feuille de route commune pour un secteur donné. L’Association Climate Chance s’efforcera de fournir un cadre pour la définition des feuilles de route sectorielles.
4.     Restitution en fin d’atelier des grandes lignes des feuilles de route alors définies.
 
Les 10 ateliers

  • Faciliter l’accès des acteurs non-étatiques africains aux financements climat
  • Structurer des filières durables
  • Aménager les villes africaines de manière durable
  • Recourir aux plans territoriaux climat dans les territoires africains
  • Développer une agriculture durable qui préserve les sols et favorise la reforestation
  • Accélérer l’accès aux énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Afrique
  • Favoriser une mobilité et des transports durables dans les villes africaines
  • Se préparer aux enjeux d’adaptation en Afrique notamment dans le secteur de l’eau
  • Bâtiment et Construction durables
  • Éducation et formation
 
6 focus : réunions d’étapes sur des initiatives en cours / porteurs
  • La Convention des Maires en Afrique Subsaharienne / CoMSSA
  • L’Observatoire Climate Chance : quelles données pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre en Afrique / Association Climate Chance, CGLU-A
  • Coalition Under 2 (à confirmer) / The Climate Group
  • La réévaluation des Contributions Nationales des pays africains / CGLU-A, Association Climate Chance
  • Le monde de la recherche et sa contribution à l’enjeu climatique en Afrique / Institut National Polytechnique de Côte d’Ivoire
  • Coopération décentralisée (à confirmer) / Coalition coopération décentralisée