30 Nov 2018
Négociations climatiques

08/12, 12h00 : Conférence de presse de présentation du rapport de l’Observatoire mondial de l’action climatique non-étatique

Climate Chance présentait devant la presse accréditée à la COP24 le 1er rapport de son Observatoire mondial de l'action climatique non-étatique. Retrouvez la vidéo de cette conférence de presse ici.

Conférence de presse à la COP, Samedi 8 décembre, 12h00, salle Katowice (secteur F)

Samedi 8 décembre à 12h00, Area F – Théâtre, Climate Chance présentait à la presse accréditée à la COP24 le 1er rapport de son Observatoire mondial de l’action climatique non-étatique.

Avec la participation de :

La vidéo :

Présentation du rapport de l’Observatoire mondial de l’action climatique non-étatique

Ce premier rapport produit par l’Observatoire mondial de l’action climatique non-étatique s’inscrit dans l’urgence de renforcer sans délai l’action pour limiter les impacts du changement climatique. Si les engagements se multiplient, l’évaluation du travail réalisé reste encore faible et trop sectorisée. Nous sommes convaincus que si nous ne montrons pas les réussites et difficultés des actions engagées, nous n’arriverons pas à les démultiplier, à lever les obstacles et inerties qui empêchent d’être à la hauteur de l’enjeu.

Unique par son importance, ce rapport disponible en anglais et en français met en évidence l’impressionnant fourmillement d’initiatives à travers le monde. Il croise politiques publiques et actions non-étatiques dans les principaux secteurs d’émissions (Cahier 1), s’intéresse plus spécifiquement à l’action territoriale (Cahier 2) et aux nouveaux outils financiers (Cahier3, en partenariat avec Finance for tomorrow). Il se fonde sur les données et études disponibles pour tenter de mieux comprendre les évolutions récentes des émissions de gaz à effet de serre, étape nécessaire pour crédibiliser les scénarios de stabilisation du climat.

Consulter le résumé
Consulter le rapport
Le rapport de l’Observatoire : qu’est-ce que c’est ?

  • Un travail inédit de synthèse, le rapport d’analyse le plus complet de l’action climatique réellement mise en œuvre, fondé sur les études publiées les plus récentes. C’est un « méta-rapport », il ne produit aucune donnée ou analyse, mais cherche à synthétiser les données et analyses existantes pour dégager des tendances lisibles au-delà de cercles très spécialisés.
  • Le seul rapport de cette importance à être publié à la fois en français et en anglais.
  • Un récit qui permet une compréhension quantitative et qualitative de l’évolution des émissions de gaz à effet de serre, en croisant les politiques nationales et les initiatives des acteurs non-étatiques. Ce rapport vise à déterminer où se situent les dynamiques les plus intéressantes : impact des législations nationales, politiques publiques territoriales, innovations des entreprises, mobilisations de la société civile…
  • Une boîte à outils évolutive pour inspirer les décideurs nationaux et locaux, publics et privés. Ce rapport doit contribuer, en lien avec le portail de l’action « Climate Chance », à essaimer la multitude d’expérimentations à l’œuvre, la démultiplication de l’action climat nécessitant un accès facilité et pédagogique à l’information. Il est ainsi une vitrine de l’action : la poursuite de la hausse des émissions de gaz à effet de serre cache en effet une multitude d’initiatives à tous les niveaux.
  • Un rapport très largement diffusé aux réseaux d’acteurs non-étatiques et aux décideurs gouvernementaux et internationaux. Il sera accessible exclusivement en ligne et la consultation « à la carte » de ce rapport sera possible avec des téléchargements fiche par fiche pour attirer le lecteur vers les thèmes et zones géographiques qui l’intéressent.
Le rapport est constitué de 3 cahiers.
Cahier 1 : « L’action sectorielle » : Réalisé en collaboration avec des experts des secteurs et des pays étudiés, les 23 fiches qui composent le Cahier 1 apportent au lecteur des analyses synthétiques de secteurs majeurs d’émissions, à l’échelle globale ou d’un pays, identifient les dynamiques à l’œuvre et mettent en lumière les initiatives remarquables prises à travers le monde par les acteurs non-étatiques.
Consulter le cahier 1 : L’action sectorielle
Le Cahier 2 « La mobilisation territoriale » dresse un panorama de l’action climatique mise en œuvre par les collectivités territoriales et leurs réseaux internationaux, et se compose de 3 sections. La Section 1. « Les progrès des initiatives mondiales » identifie les principales conventions et réseaux internationaux de collectivités et analyse l’état de leurs engagements et l’impact de leur action à partir du reporting de leurs membres. Elle propose également un éclaircissement des méthodologies de comptabilité carbone et des plateformes de reportings existantes. La Section 2. « Des résultats territoriaux » présente 24 cas d’études de villes et régions du monde qui se sont récemment illustrés par des résultats ou des actions remarquables de réduction des émissions. La Section 3. « Le Tour du monde en 80 bonnes pratiques », met en lumière une sélection d’actions territoriales nouvellement engagées ou ayant récemment présenté des résultats probants sur 10 objets d’action environnementale et climatique.
Consulter le cahier 2 : La mobilisation territoriale
Le Cahier 3 « L’implication des acteurs de la finance » décrit, à l’échelle mondiale l’action climatique des trois métiers de l’industrie financière – investissement, banque et assurance –, l’essor des produits et services financiers qui contribuent à la transition bas carbone et aborde les nouvelles approches de régulateurs financiers pour orienter les capitaux et réduire les risques liés au changement climatique dans le système financier. Il s’appuie sur plus de 100 études récentes et de référence pour mettre en valeur des initiatives exemplaires, individuelles ou collectives.

Ce cahier a été réalisé en partenariat avec Finance for Tomorrow, initiative portée par Paris EUROPLACE et les acteurs de la Place de Paris pour promouvoir en France et à l’international, la finance durable.

Consulter le cahier 3 : L’implication des acteurs de la finance
contact presse :
Bérengère Batiot : +33 6 87 43 39 29 | berengere.batiot@climate-chance.org