11 Mar 2019

Lancement du 2ème Sommet Climate Chance – Afrique Accra – 16-17-18 Octobre 2019

Le Sommet Climate Chance Afrique 2019 aura lieu du 16 au 18 Octobre à Accra (Centre de Conférences international, ACCRA) en partenariat avec l'Association Nationale des Collectivités Locales de Ghana (NALAG)

Aperçu

Accra, Ghana, le 27 Février 2019 – Le Sommet Climate Chance Afrique 2019 aura lieu du 16 au 18 Octobre à Accra (Centre de Conférences international, ACCRA). Ce sommet prendra la forme d’un vaste rassemblement représentatif de 1000 acteurs non-étatiques luttant contre le changement climatique sur le continent africain, réunissant les gouvernements locaux, les entreprises, les syndicats, les ONG environnementales, les agriculteurs, les organisations de femmes et de la jeunesse, les chercheurs etc. Il mettra en lumière l’engagement du Ghana et plus globalement des acteurs africains dans la lutte contre le changement climatique.

Le Sommet est co-organisé par la NALAG – National Association of Local Authorities of Ghana et l’Association Climate Chance.

En partenariat avec: CGLU, CGLU-A, CEMR, CoMSSA

Un Sommet co-organisé par l’Association Climate Chance et la NALAG

signature_accra_2019-2

M. Ronan Dantec, Sénateur français, Président de l’Association Climate Chance et porte-parole climat de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis) se sont réunis le 27 février 2019 à Accra avec l’Honorable Felix Mensah Nii Anang-La, Président de la NALAG (National Association of Local Authorities of Ghana) ainsi que le Directeur de l’assemblée de Tema Metropole afin d’annoncer officiellement le lancement de la deuxième édition du Sommet Climate Chance Afrique – 2019.

« Alors que l’urgence climatique devient de plus en plus pressante et que les engagements des Etats restent insuffisants, il est absolument nécessaire de relever l’ambition et d’accélérer la mise en oeuvre de l’Accord de Paris, en associant largement l’ensemble des acteurs et en ancrant dans les territoires la mise en place des actions concrètes en faveur de la lutte contre le changement climatique”   a souligné Ronan DANTEC, Président de Climate Chance, lors de la conférence de presse.

« Ce sommet sera l’événement le plus important des gouvernements infra-nationaux et des acteurs non-étatiques en Afrique ayant comme priorité de renforcer les coalitions thématiques et de délivrer des messages communs forts qui seront portés lors de grands événements climatiques » Honorable Felix Mensah Nii Anang-La, Président de NALAG (National Association of Local Association of Local Authorities of Ghana).

Un appel à contribution pour promouvoir les bonnes pratiques et préparer le travail des coalitions sectorielles

Suite à une première édition réussie du Sommet Climate Chance – Afrique à Abidjan en 2018, le sommet 2019 à Accra a comme objectif de renforcer les coalitions sectorielles des acteurs ainsi que leurs feuilles de route. Les “coalitions” sont des rassemblements d’acteurs engagés dans l’action climatique dans différents secteurs clés (énergie, agriculture, finance, mobilité, urbanisme, etc.) prêts à contribuer concrètement à la consolidation de la mobilisation des gouvernements locaux et des acteurs non-étatiques dans la lutte contre le changement climatique en Afrique.

Ronan DANTEC Président de l’Association Climate Chance a déclaré: « Ce sommet sera l’occasion de souligner les bonnes pratiques des acteurs locaux africains ainsi qu’une opportunité pour les acteurs non-étatiques de se réunir et de partager leurs expériences en répondant à l’appel à contribution qui sera lancé en amont du Sommet”

Un appel à contribution de bonnes pratiques en terme d’action climatique sur le continent africain par rapport aux 8 thèmes décrits ci-dessous sera lancé en Mars 2019 lors de la Semaine Africaine du Climat (Africa Climate Week) organisée par la CCNUCC. Les initiatives ou les actions sélectionnées vont renforcer et inspirer les coalitions africaines. De plus, les bonnes pratiques recueillies seront publiées sur la cartographie de l’action climatique de Climate Chance.

Une préparation tout au long de l’année pour le Sommet Climate Chance Afrique

Le travail débutera en mars 2019 lors de la participation de Climate Chance à la Semaine Africaine du Climat qui va permettre de créer des synergies entre notre réseau des autorités locales, des acteurs non-étatiques et des acteurs étatiques réunis à Accra par la CCNUCC. Puisque Climate Chance mobilise un réseau important d’acteurs non-étatiques, nous contribuerons en impliquant une plus grande diversité d’acteurs au sein de la Semaine Africaine du Climat. La Semaine Africaine du Climat représente également une excellente occasion de préparer le Sommet Climate Chance – Afrique 2019 et de lancer un appel à contribution de bonnes pratiques africaines.

Un Sommet pour renforcer les pouvoirs des gouvernements infra-nationaux africains et des acteurs non-étatiques

Ronan DANTEC, Président de l’Association Climate Chance a expliqué que : “Ce sommet vise les gouvernements infra-nationaux et les acteurs non-étatiques qui jouent un rôle essentiel dans l’action climatique sur le terrain dans la promotion de la mise en oeuvre de l’Accord de Paris”

Ainsi, ce sommet représente également le moment de préparer les messages spécifiques du continent africain, notamment pour souligner l’engagement et les accomplissements et de mettre l’accent sur les demandes et les propositions spécifiques des acteurs locaux dans la lutte contre le changement climatique sur le continent. La position africaine serait ensuite portée aux événements internationaux clés de l’agenda climatique (Climate Finance Day, COP25, UNSG Summit, etc).

Les principaux sujets qui seront abordés durant le sommet :

  • Comment les états africains, les gouvernements locaux et les acteurs non-étatiques peuvent-ils adopter les directives de la mise en oeuvre des règles d’application (“rulebook”) de l’Accord de Paris à l’échelle locale?
  • L’accès à la finance climat en Afrique
  • Le développement durable des villes africaines
  • L’agriculture, l’alimentation et la reforestation
  • Les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Afrique
  • La mobilité durable et les transports en Afrique
  • L’adaptation et l’eau en Afrique
  • Le bâtiment durable et la construction
  • L’éducation et la formation en Afrique
  • Quelles données utiliser afin de mesurer les émissions de gaz à effet de serre en Afrique?

Ce sommet accueillera également des événements de partenaires tels que la présentation de la phase 2 du CoMSSA (Convention des Maires en Afrique Subsaharienne), une réunion du groupe de travail climat de la Task Force Climat de CGLU-Afrique, une session de formation pour les membres du partenariat “MobilizeYourCity”, des événements parallèles organisés par l’OIF / IFDD, l’AFD, le Paris Process on Mobility and Climate (PPMC), l’Alliance Globale pour le Bâtiment et la Construction (GABC), la Banque Africaine de Développement, etc.

Plus d’informations à propos des co-organisateurs :

NALAG est l’association mère et le porte-parole de l’ensemble des Assemblées métropolitaines, municipales et des districts (“MMDAs”) du Ghana et a comme mission de promouvoir la bonne gouvernance locale à travers le renforcement institutionnel, l’inclusion, l’autonomisation des membres, le lobbying et le plaidoyer pour la mise en place des politiques nécessaires. Ainsi que la création d’un environnement propice à l’amélioration des performances des autorités locales dans le pays. L’origine de NALAG remonte au 2 Avril 1962 lorsque deux associations différentes (l’association Nationale des Conseils locaux et l’Association des Conseils Municipaux) servaient les intérêts ruraux et urbains des conseils du Ghana. Le 18 Novembre 1977, les associations se sont rendues compte de la similarité entre leurs objectifs. Elles ont alors fusionné pour former NALCO “National Association of Local Councils”, organisation apolitique et sans orientations religieuses ou philosophiques. Suivant la restructuration du système de gouvernance locale au Ghana en 1988 par le gouvernement du Ghana et en concordance avec la désignation internationale de Gouvernements Locaux , NALCO est devenu NALAG “National Association of Local Authorities of Ghana”. NALAG continue à recevoir des subventions nationales jusqu’en 1988 lorsque l’association décide volontairement de devenir autonome et indépendante afin de jouer son rôle de manière plus effective.

CLIMATE CHANCE est la seule organisation internationale qui a comme objectif de rassembler l’ensemble des acteurs non-étatiques reconnues par l’ONU (9 groupes d’acteurs: les autorités locales, les entreprises, les ONG, les syndicats, la communauté scientifique, les agriculteurs, la jeunesse, les populations autochtones et les organisations des femmes), afin de développer des priorités et des propositions communes et de renforcer les dynamiques des parties-prenantes à travers le mise en réseau (coalitions thématiques, sommets, portail de l’action climatique). L’association Climate Chance soutient le rôle central de l’action climatique locale et le lien inséparable entre l’agenda climatique et les objectifs du développement durable.