Monde

Transport • La transition énergétique des transports en retard sur l’accroissement de la demande de mobilité

Très affectées par la pandémie, les émissions mondiales du transport ont repris leur trajectoire ascendante, tout en confirmant certaines tendances de transition. Si l'électrification progresse, les technologies bas carbone de mobilités locales et internationales restent globalement marginales dans le système énergétique mondial.

Année de publication

2023

Rédacteur

Antoine Gillod • Directeur de l'Observatoire mondial de l'action climat

La transition des motorisations carbonées vers l’électrique surpassée par la demande croissante de transport

  • Depuis l’Accord de Paris, les émissions mondiales de CO2 du transport augmentent, sauf dans l’OCDE, en légère contraction. La demande de mobilité croît dans les pays du Sud, alors que les démarches de sobriété restent balbutiantes.
  • Le succès des ventes de voitures électriques en Europe et en Chine n’a pas encore entamé l’hégémonie du pétrole, seulement grignotée par les biocarburants dans une poignée de pays (Norvège, Suède, Brésil…).
  • Les constructeurs, dont les ventes baissent depuis cinq ans, ont résolument engagé leur transition, mais la « SUVisation » du marché amortit les gains d’efficacité permis par l’électrification.
  • Les feuilles de route des transports aériens et maritimes internationaux promeuvent des carburants alternatifs encore marginaux et sans infléchir la croissance de la demande.
  • Les lignes ferroviaires à grande vitesse s’étendent, notamment en Chine. L’Europe réhabilite progressivement le rail de nuit et de proximité et l’Inde a massivement électrifié ses lignes.