Monde
Déchets

Déchets • À l’heure de la relocalisation du traitement : la linéarité reste, les stratégies de circularité divergent

Alors qu’il reposait depuis des plus de trente ans sur l’exportation des déchets occidentaux vers l’Asie, le système de traitement international des déchets s’étiole. Les entreprises et autorités locales se sont retrouvées en première ligne de la reconfiguration mondiale du traitement des déchets.

Année de publication

2023

Rédacteur

Observatoire Climate Chance

  • Depuis 2018, la part des processus circulaires (recyclage, compostage…) dans la consommation mondiale de matières premières recule : la croissance de la demande en matières premières vierges dépasse les progrès de la circularité globale.
  • Le suivi de l’évolution de la production mondiale de déchets souffre d’un déficit de données agrégées : quantités de déchets sortent des radars, entrent dans des circuits informels ou disparaissent en décharges.
  • Les fermetures des frontières chinoises et asiatiques à l’importation de déchets recyclables en 2018, puis l’amendement à la convention de Bâle sur les déchets dangereux, ont ralenti et réorienté les échanges internationaux de déchets vers de nouveaux pays.
  • La mise en décharge et l’incinération des déchets, deux modes de traitement émetteurs de CH4 et de CO2, ont gagné du terrain.
  • En Europe et, de plus en plus, en Amérique du Nord, les programmes de responsabilité élargie des producteurs (REP) et de consignes montrent leur capacité à organiser et financer les filières de collecte et de recyclage.