Contexte :

Réunis le 10 décembre 2017 à Paris pour un dernier atelier de finalisation des propositions prioritaires pour faciliter leur accès aux financements, les acteurs non-étatiques fédérés dans la démarche Climate Chance ont arrêté par consensus 13 propositions autour de la création d’un environnement favorable, de l’amélioration des mécanismes financiers, des secteurs d’intervention à prioriser et des enjeux d’évaluation de la mobilisation financière.

Ce document s’appuie sur le travail de la coalition financement créée lors du sommet « Climat et territoires » en 2015, animée par le FMDV (Fonds mondial des villes), CGLU (Cités et gouvernements locaux unis), le GERES (Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités) et WECF (Women Engage for a Common Future). Ces propositions ont été soumises pour avis à l’ensemble des 200 organisations rassemblées au sein du comité d’orientation stratégique de Climate Chance (points focaux des groupes majeurs auprès de la convention de l’ONU sur le climat (CCNUCC), réseaux d’entreprises, de collectivités, d’ONG, animant la vingtaine de coalitions thématiques fédérées dans Climate Chance).

L’évènement Climate Chance « Les priorités des acteurs non-étatiques en matière d’accès aux financements » du 10 décembre 2017 a permis de préciser et d’adopter le document final.

La Coalition Financement

3 Axes Prioritaires

  • Créer des environnements favorables permettant de faciliter l’accès aux financements climats pour les acteurs non-étatiques
  • Prioriser les acteurs et les domaines d’interventions
  • Évaluer la mobilisation financière

Téléchargez le document