Contexte

Le Sommet Mondial Climate Chance 2017 à Agadir a aussi été l’occasion du lancement d’un appel spécifique des élus africains, s’engageant sur la réalisation de leurs plans climats et la mobilisation de leur société civile. Grâce au soutien très actif de la Championne du climat, Hakima el Haité, le Maroc prenant en charge les déplacements, une cinquantaine d’élus locaux et régionaux africains ont fait entendre leur voix et mis en évidence leurs priorités et engagements.

Une tribune pour le continent africain et ses élus

La deuxième journée du sommet, mardi 12 septembre, a été quant à elle dédiée aux élus africains et à la gestion des villes. La plénière principale sur « Les villes Africaines face aux défis climatiques » a connu la participation de chercheurs spécialistes des villes africaines et du climat, d’élus locaux venus de toute l’Afrique, d’ONG actives sur le continent, ainsi que d’opérateurs économiques. Les intervenants se sont accordés sur le fait que les villes africaines sont confrontées quotidiennement aux effets des changements climatiques qui viennent exacerber des problématiques déjà sensibles, et
ont, de ce fait, de plus en plus besoin d’appréhender les enjeux climatiques et répondre aux défis environnementaux et socio-économiques.

La journée se clôture par une cérémonie de signature de la déclaration des élus locaux et régionaux du continent africain, en présence de leurs pairs d’Europe et du monde entier. « Cette déclaration pose les jalons d’une collaboration africaine et internationale afin d’accroitre la capacité d’adaptation des villes et l’atténuation de leurs émissions de gaz à effet de serre. » Précise Awatif Berdai, Présidente de la commission d’organisation du Sommet des Elus pendant la COP 22. Elle rappelle que « Marrakech avait abrité, pendant la COP 22, le Sommet des Elus qui a réuni 1000 Maires et Présidents de région, qui a permis de mettre les élus au cœur de la question climatique et de développer, ensemble, une vision marocaine devenue africaine, et qui s’est renforcée à travers des initiatives pour le climat dans le cadre du Pacte des Maires »

Téléchargez le document

Une deuxième vague de signatures à Abidjan

Le Sommet Climate Chance Afrique 2018 a été l’occasion d’un élargissement des signataires de la Déclaration des élus. En effet, 9 nouveaux élus ont signé la Déclaration et prolongé ainsi la dynamique initiée lors du Sommet Mondial Climate Chance 2017 à Agadir.

  • Mme KANYIKE Sarah Sebaggala, Adjointe au maire de Kampala, Ouganda
  • M. LOGLO Kossi Amétowoyona, Maire de de Tsévié, Togo
  • M. THIMBO Abdoulaye, Maire de Pikine, Sénégal
  • M. ABI Koffi Richmond, Président de la région Marahoué, Côte d’Ivoire
  • M. AKA Aouélé, Président de la région Sud Comoé et président de l’ARDCI
  • M. KOSSONOU Kouassi Ignace, Président de la région Gontougo, Côte d’Ivoire, et Secrétaire Général de l’ARDCI
  • M. EZO Emako, Maire de Arba Minch, Ethiopie
  • M. TANO Guillaume, Vice Président de la région de Moronou, Côte d’Ivoire
  • M. KANGA N’Guessan Michel, Vice-président de la Région Indénié-Djuablin, Côte d’Ivoire

Téléchargez le document