A propos

La 2ème édition du Sommet Climate Chance Afrique a pour objectif d'avancer sur le travail concret des coalitions mises en place par Climate Chance en 2018.

Sommet Climate Chance – Afrique : les territoires africains engagés pour le climat

Le premier Sommet Climate Chance – Afrique 2018 d’Abidjan en Côte d’Ivoire a permis de rassembler les acteurs non-étatiques du climat pour la première fois dans un sommet Climate Chance dédié aux acteurs non-étatiques du climat en Afrique et surtout de décliner des feuilles de route sectorielles et opérationnelles adaptées au contexte des territoires africains. La position africaine a été ensuite portée dans le cadre des événements internationaux cités ci-dessus, notamment celui en Californie et a également alimenté le processus du Dialogue de Talanoa durant la COP24.

La seconde édition du Sommet Climate Chance – Afrique, du 16 au 18 octobre 2019 à Accra – Ghana, assurera la continuité de la première édition. Elle permettra de rassembler pour une seconde fois les acteurs non-étatiques du climat en Afrique, de proposer un appel à contribution qui renforcera les coalitions sectorielles africaines animées par Climate Chance et d’alimenter notre cartographie de l’action climat en Afrique, de mener un travail plus approfondi sur les feuilles de route sectorielles et opérationnelles qui ont été élaborées en Juin 2018 à Abidjan et de renforcer les engagements qui ont été adoptés.

Collectivités, entreprises, associations, syndicats, organismes scientifiques, citoyens, sont invités à prendre part au Sommet Climate Chance Afrique 2019 pour donner à voir le progrès de leurs actions à travers l’Afrique, approfondir l’analyse des réussites et des difficultés, favoriser la mutualisation des expériences et des innovations, pointer les solutions permettant un passage à une échelle plus significative et souligner les opportunités de nouvelles initiatives naissant de l’action climatique dans le continent Africain.

En favorisant ces échanges entre parties prenantes de différentes familles, ce sommet résolument tourné vers l’action permettra ainsi de :

  • Stimuler la mobilisation opérationnelle des acteurs non-étatiques qui doivent être les accélérateurs de la concrétisation des engagements pris par les États à la COP21.
  • Consolider les dynamiques de coopération entre acteurs non-étatiques qui travaillent de manière encore trop isolée.
  • Faire dialoguer les acteurs non-étatiques qui ont un rayonnement international avec des acteurs plus centrés sur leurs problématiques locales en Afrique pour permettre une articulation adéquate entre les questions locales et les enjeux globaux.

4 formats

  • Des Plénières avec des personnalités clés de l’action climatique en Afrique.
  • Les Ateliers des coalitions africaines, alimentés par cet appel à contribution, pour travailler sur l’avancement et la déclinaison de feuilles de route africaines sectorielles et thématiques sur 8 thématiques (détails ci-après).
  • Des Focus sur des initiatives climat d’envergure.
  • Des Side-Events dédiés aux activités de nos partenaires : CoMSSA, CGLU-A, IFDD, etc.

9 entrées thématiques

  • Accès aux financements climat en Afrique
  • Aménager les villes africaines de manière durable
  • Agriculture, alimentation et reforestation en Afrique
  • Energies renouvelables et efficacité énergétique en Afrique
  • Mobilité et des transports durables en Afrique
  • Adaptation et Eau en Afrique
  • Bâtiment et Construction durables en Afrique
  • Education et Formation au changement climatique en Afrique
  • Economie circulaire en Afrique

Organisation des ateliers thématiques

Les ateliers seront l’occasion de réunir les acteurs non-étatiques dans leur diversité afin de :

  • Présenter quelques bonnes pratiques particulièrement inspirantes (au nombre de deux ou trois et issues de l’appel à contribution lancé à Accra lors de la Semaine Africaine pour le Climat organisée par l’ONU.
  • Faire le suivi (évaluation un an après) des feuilles de routes sectorielles des coalitions africaines accompagnées par Climate Chance et qui avaient été définies durant la première édition du Sommet Climate Chance Afrique 2018.

Chaque atelier devra aboutir collectivement au suivi du développement des feuilles de routes sectorielles opérationnelles, qui ont vocation à créer un environnement favorable à l’action, de diffuser de l’information stratégique et de renforcer l’action climatique en Afrique. Il sera donc important de faire un point sur les objectifs définis dans chaque feuille de route, des indicateurs d’avancement de l’action, etc.