Guinée
Education - Formation climat
Energie

ProForElec

ProForElec vise à professionnaliser la formation en génie électrique en Guinée pour l'employabilité des jeunes et la compétitivité des entreprises.

Une initiative de Université d'Artois

Présentation de l'initiative

Suite à l’ouverture d’une filiale à Conakry, FLIPO-RICHIR, PME active dans le domaine de l’énergie, des systèmes électriques et des automatismes, est directement confrontée au manque de main d’œuvre qualifiée en génie électrique en Guinée. Collaborant déjà avec le Laboratoire Systèmes Electrotechniques et Environnement de Béthune pour ses projets de R&D, elle élargit son partenariat aux problématiques de la formation avec l’Université d’Artois en développant un programme adapté aux besoins guinéens. L’université propose en effet un parcours très professionnalisant, avec notamment une Licence Maintenance Industrielle en Génie Electrique, classée 2ème meilleure de France dans la catégorie Énergie! Avec l’aide de l’Ambassade de France en Guinée, l’Institut Supérieur de Technologie de Mamou est identifié comme le partenaire clef pour la mise en œuvre d’un programme collaboratif de formation et de montée en compétences.

Le programme se compose de quatre volets complémentaires :

  • La montée en compétences d’enseignants et la co-construction de modules pédagogiques pour l’IST de Mamou par un séjour d’études court à l’Université d’Artois.

Objectif: pérenniser la professionnalisation de la formation.

  • L’équipement d’une salle de travaux pratiques à l’IST de Mamou avec les industriels.
    Objectif : faciliter la mise en œuvre sur place des nouveaux modules de travaux pratiques et l’insertion des étudiants.
  • La création de passerelles entre les entreprises françaises et guinéennes avec l’IST de Mamou.

Objectif : créer d’autres opportunités de projets à l’avenir.

  • La mobilité de quelques étudiants de l’IST de Mamou au sein de l’Université d’Artois, enrichie de la découverte du tissu industriel des Hauts-de-France et d’un stage en Guinée, est par ailleurs financée par des fonds Erasmus +.

Objectif : palier aux problèmes de main d’œuvre qualifiée des entreprises.

Dans le cadre de l’appel à projets ADESFA, le pôle MEDEE s’est engagé à accompagner l’IST dans ses relations avec son écosystème et à assurer une promotion des acteurs régionaux en Guinée.

Objectif

Professionnaliser la formation en génie électrique en Guinée pour l'employabilité des jeunes et la compétitivité des entreprises

Niveau de réalisation

Mise en oeuvre

Dates du projet

2019 - 2022 (projet toujours en cours)

Financement

Ce projet est co-financé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le cadre du Fond de Solidarité pour les Projets Innovants ou « Fonds d’amorçage pour accompagner les projets d’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique occidentale et centrale (ADESFA II) ». Ce projet est coordonné par France Éducation International.

A propos
de l'organisation

Université d'Artois

Site web
Anaïs ASSELIN
aasselin@pole-medee.com

L’Université d’Artois est implantée sur différents sites du territoire des Hauts-de-France : Arras, Béthune, Douai, Lens et Liévin. Elle comprend huit UFR, deux IUT, un service de formation continue (FCU) et dix-huit centres de recherche. Depuis sa création en 1992, l’Université d’Artois s’impose comme un acteur de promotion sociale et bénéficie d’un environnement stimulant propice aux études.
Elle propose un large choix de formation allant de bac +2 à bac +8 (en formation initiale et continu) dans les domaines suivants : Arts, Lettres, Langues ; Droit, Economie, Gestion ; Sciences humaines et sociales et Sciences, Technologies, Santé. L’Université d’Artois développe également une recherche de pointe dans des secteurs d’investigation divers au sein de ses centres de recherche labellisés.

Un projet
en collaboration
  • Pole MEDEE

    Pôle de recherche

    Anaïs ASSELIN
    aasselin@pole-medee.com
  • Institut Supérieur de Technologie de Mamou

    Etablissement d'enseignement supérieur

Autres partenaires / soutiens

L’entreprise Langlois a apporté un soutien matériel dans le cadre du projet : https://langlois-france.com/fr/