Débat Climate Chance #2 : Parlons action climat, Covid et Transports

Pour la nouvelle publication de son Bilan mondial de l’action climat par secteur 2020, Climate Chance a organisé une série de débats visant à mettre en lumière les grands enseignements de son Bilan.

Le Débat Climate Chance #2 s’est consacré au secteur des Transports avec un aperçu complet des grandes tendances et stratégies climat dans le domaine du transport routier, rail, aérien et maritime (débat à visionner ici). Il a rassemblé plus de 80 participants. 

Nous avons réuni pour ce débat : Nicolas Beaumont, Directeur du Développement et de la Mobilité Durables chez Michelin ; Charlène Kouassi, Responsable Développement à l’Observatoire des Mobilités Africaines (OMA) et Guy Le Bras, Directeur Général du Groupement des Autorités Responsables de Transports (GART). 

Le débat, animé par Conception Alvarez, journaliste chez Novethic, s’est tenu autour de la question :

Le Covid a-t-il accéléré ou grippé les stratégies climat dans le secteur du transport ?

Un point sur les tendances globales climat & transports en 2020

L’Observatoire Climate Chance dresse un bilan contrasté de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les transports. Alors que la fréquentation des transports en commun a lourdement chuté pendant les confinements, de nombreuses mesures en faveur de la mobilité douce ont été mises en place, notamment grâce aux collectivités locales.

Les grands enseignements du secteur du Transport, ont été présentés par Ghislain Favé co-auteur de la section Transport :

Les interventions de nos experts

Charlène Kouassi (OMA) souligne que malgré la forte présence du transport informel en Afrique, il y a une réelle volonté de renforcer l’offre de transport public et de décarboner le secteur. L’enjeu est maintenant de professionnaliser le secteur du transport et mettre l’usager au centre des débats.

Pour Nicolas Beaumont (Michelin), l’entrée du changement climatique et de l’environnement dans les préoccupations des entreprises les invite à revoir leur business model, comme Michelin qui se transforme d’une entreprise “produit” en une entreprise de “mobilité” et évolue vers une économie de la fonctionnalité. L’enjeu est de trouver comment articuler les problématiques sanitaires, sociales et écologiques tout en créant de la valeur économique.

Guy Le Bras montre l’importance de penser les investissements dans les infrastructures pour les cyclistes en complémentarité avec les transports publics existants. Il insiste sur le rôle central des autorités publiques organisatrices de mobilité pour organiser la gouvernance, la complémentarité et l’intégration des transports.

Découvrez l’ensemble des enseignements et analyses de la section Transport de notre Bilan en cliquant ici

Vous avez manqué le débat #2 ? Visionnez le ici

Retrouvez tous nos débats de la semaine en replay sur notre chaîne YouTube.