Sommet Climate Chance – Afrique 2018

Abidjan, Côte d'Ivoire

Labels

Le premier sommet Climate Chance - Afrique des 28 et 29 juin 2018 à Abidjan, co-organisé par l'Association Climate Chance et l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) a été un succès par la qualité des acteurs rassemblés, du travail fourni, des initiatives lancées et des engagements pris.

Pour répondre à un objectif de travail et de représentativité, ce sommet était exclusivement sur invitation.
Il a réuni 600 participants issus de 41 pays dont 27 pays africains, des acteurs non-étatiques du continent africain, représentés dans toute leur diversité (collectivités, entreprises, ONG, syndicats, communauté scientifique, représentants des organisations agricoles, de la jeunesse, des peuples autochtones et des femmes, engagés dans la lutte contre les changements climatiques, ainsi que leurs réseaux associés).

Le sommet Climate Chance - Afrique constitue à ce jour le rassemblement le plus important et le plus représentatif d’acteurs non-étatiques du climat sur le continent africain.

Organisé par

Chiffres clés

600
Participants
41
Nationalités
27
Nationalités du continent Africain
30
Bénévoles
2
Plénières
10
Ateliers
3
Focus
8
Side-Events

2 journées de travail pour décliner 3 objectifs

  • Rassembler les acteurs non-étatiques africains dans leur diversité, et faire un point d’étape sur l’action climatique non-étatique en Afrique.
  • Travailler sur des feuilles de route africaines sectorielles et opérationnelles, faisant le lien entre les enjeux climat et développement, faisant une place importante aux enjeux d’adaptation du continent, proposant de faire le lien entre les fonds climat et les acteurs de terrain et impliquant les acteurs non-étatiques africains dans leur diversité.
  • Délivrer les messages communs, priorités d’action, engagements, propositions concrètes et recommandations des acteurs non-étatiques d’Afrique sur le climat, à porter dans les différents événements de l’agenda international climat (GCAS, Africités, COP24 etc)

La Déclaration d’Abidjan

Réunis à Abidjan, les 28 et 29 juin 2018 à l’occasion du premier sommet Climate Chance Afrique, les acteurs non-étatiques présents (gouvernements locaux, entreprises, associations de jeunes, de femmes, ONG environnementales et de développement, représentants des peuples autochtones, des agriculteurs, chercheurs…) ont affirmé ensemble leur engagement et leurs priorités pour lutter contre le dérèglement climatique sur le continent africain.

Le sommet Africités de Marrakech (fin novembre 2018) sera l’occasion d’un premier point d’étape sur ce travail collectif, et nous proposons à la CCNUCC, animatrice du partenariat de Marrakech, d’associer lors de ces prochaines réunions sur l’agenda de l’action, les structures animant ces coalitions africaines. Nous demandons aussi aux Champions du climat de rendre compte de cette mobilisation africaine dans la synthèse finale des dialogues de Talanoa, dont le sommet d’Abidjan aura représenté une des principales rencontres sur le continent africain.

Téléchargez la Déclaration d’Abidjan

Les élus locaux s’engagent

L’importance de l’implication des sociétés civiles locales par les gouvernements locaux a été au coeur des débats du sommet.

Pour concrétiser 9 élus locaux du Sénégal, Ouganda, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Burkina Faso et Togo (voir la page dédiée de la déclaration des élus locaux africains) ont signé la Déclaration des Élus Locaux et Régionaux d’Afrique “Lutter ensemble contre le dérèglement climatique en Afrique”

Cet appel spécifique des élus africains, s’engageant sur la réalisation de leurs plans climats et la mobilisation de leur société civile, avait été lancé lors du sommet mondial Climate Chance à Agadir, et endossé par une cinquantaine d’élus locaux et régionaux africains.

Le sommet d’Abidjan a donc permis de renforcer cette dynamique.

Télécharger la Déclaration des élus Africains actualisée

Une semaine d’événements sur le climat

Au-delà des deux jours de sommet, 8 événements partenaires se sont tenus à Abidjan la même semaine que le sommet Climate Chance – Afrique 2018 : rencontres de la jeunesse francophone, grandes initiatives et alliances internationales d’acteurs de la lutte contre le changement climatique ont organisé des réunions de travail, débats et side-events en amont ou en aval du sommet afin de constituer une semaine des acteurs africains du climat, moment fort de rassemblement et de convergence des grandes initiatives africaines sur le climat.

Ces événements parallèles ont été portés par

  • la Convention des Maires en Afrique Sub-saharienne
  • l’Office franco-québécois pour la jeunesse
  • le Réseau des experts africains pour les forêts, l’agroécologie, l’énergie et le changement climatique
  • l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire, le Club Abidjan ville durable et l’Institut français
  • CODATU et Mobilize your City
  • l’Alliance Mondiale pour les bâtiments et la construction
  • le réseau mondial des agences urbaines
  • COP in My City

En route vers Accra !

Point de départ d’un travail de long terme, le sommet Climate Chance Afrique a vocation à devenir annuel, tenant lieu de point d’étape de l’avancement des feuilles de route.

A l’issue du sommet à Abidjan, le président de l’Association nationale des autorités locales du Ghana (NALAG)  a fait part de la candidature de la ville d’Accra pour accueillir la 2ème édition du sommet Climate Chance – Afrique au 2ème semestre 2019.

Photos

Revue de Presse

La presse en parle ! Retour sur le sommet Climate Chance – Afrique vu par les médias.
Partenaires