Bénin
Energie

LEOPARD

Disséminer la technologie micro-grid en Afrique de l’Ouest grâce à une solution conteneurisée de production d’énergie renouvelable.

Une initiative de Université de Picardie Jules Verne (UPJV)

Présentation de l'initiative

Le fort ensoleillement du continent africain et la baisse des prix du solaire photovoltaïque justifient la volonté des pays africains de massifier cette technologie. Cependant, des barrières techniques, financières et réglementaires existent toujours. Le projet LEOPARD contribue à les surmonter à travers des solutions techniques et des recommandations pragmatiques pour augmenter l’accès à une énergie fiable et durable en Afrique de l’Ouest.
Nos objectifs :
Déterminer les conditions locales d’accès à l’énergie au niveau du quartier, du village et de la région
Optimiser les bénéfices technico-économiques, en tenant compte des usages et des appropriations locales de la solution
Analyser les conditions et les impacts de l’interconnexion de la solution conteneurisée hors réseau dans un micro-réseau plus important et sa connexion au réseau national
Définir les conditions de réplicabilité et cartographier des zones de réplicabilité au Bénin et au Sénégal

Objectif

Le projet LEOPARD vise à disséminer la technologie micro-grid en concevant, testant et évaluant une solution conteneurisée de production d’énergie renouvelable en milieu rural et péri-urbain au Bénin.

Niveau de réalisation

Mise en oeuvre

Dates du projet

01/04/2021 - 01/04/2024 (projet toujours en cours)

Résultats qualitatifs

Les partenaires français et sénégalais du projet LEOPARD étaient en mission au Bénin du 19 au 26 septembre 2021. Sessions de travail avec l’ensemble du consortium, visites des sites des partenaires béninois ARESS et EPAC, excursion sur le futur site démonstrateur du Centre Songhaï et lancement public du projet étaient au programme du déplacement.
Plus d’informations ici.
Une campagne de mesure sur le site de Songhaï a été lancée à la suite de cette mission. Celle-ci a permis de rédiger le cahier des charges complet du container, dont l’installation est prévue pour juin 2022.

Financement

Le projet LEOPARD est l’un des huit projets retenus dans le cadre du second pilier du programme européen LEAP-RE – Long-Term Joint EU-AU Research and Innovation Partnership on Renewable Energy, financé par la Commission Européenne. L’objectif de ce programme est de créer une communauté de recherche et d’innovation UE-UA pour les énergies renouvelables.

A propos
de l'organisation

Université de Picardie Jules Verne (UPJV)

Site web
Laura Burgaud
Project Officer
lburgaud@pole-medee.com

L’UPJV accueille et forme chaque année plus de 30000 étudiants répartis sur 6 Campus en région Hauts-de-France. Parmi ses différentes formations, l’UPJV compte notamment deux masters sur des compétences mobilisables pour des projets d’électrification : un Master Recherche mention Matériaux pour le stockage et la conversion de l’énergie (Master européen MESC) et un Master mention Physique et Sciences pour l’ingénieur : Stratégies et Conduite en Energétique et Energies Renouvelables (SCEER).
Les équipes de recherche de l’UPJV sont reconnues au plan régional, national et international. Elles sont impliquées dans trois champs disciplinaires que sont les sciences, la santé et les sciences humaines et sociales.

Un projet
en collaboration /div>
  • Pôle MEDEE

    Cluster

  • Centre Songhaï

    ONG

  • Centre de Test des Systèmes Solaires

    Laboratoire

  • African Renewable Energy Systems & Solutions

    Entreprise

  • European Institute for Energy Research

    Laboratoire

  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi

    Université

Climate Chance

Adresse postale
2 rue du Fret, 75018 Paris

Domiciliation
21 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011 Paris

Nous contacter
association@climate-chance.org

Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
Conception & réalisation :
Yann Rolland
Thibaut Caroli

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience.