Burkina Faso
Adaptation - Résilience
Agriculture - Alimentation
Biodiversité - Forêt - Usage des sols
Eau
Education - Formation climat
Energie
Financements climat
Gouvernance multi-niveaux
Océans - Littoral

Programme Benkadi

Créé le 30 octobre 1974, le Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG) est un collectif d’ONG, de Fondations et d’Associations de Développement (AD) de droit privé et à but no

Une initiative de Secrétariat Permanent des ONG (SPONG)

Présentation de l'initiative

Le programme BENKADI, signifie «travailler ensemble dans la même direction ». C’est une initiative de PLAIDOYER de la société civile ouest africaine pour assurer l’efficacité des politiques publiques en matière d’adaptation et d’atténuation aux changements climatiques, par une plus grande participation citoyenne, y compris celle des jeunes, des femmes et des personnes handicapées. C’est une réponse à l’appel à projet du gouvernement néerlandais dans le cadre du Programme « partenariat pour le pouvoir des voix : Power of voices» qui vise à Renforcer la société civile, la démocratie et la primauté du droit dans la plupart des pays où l’espace civique est sous pression. Elle est exécutée par un consortium de quatre plateformes d’ONG d’Afrique de l’Ouest (Bénin, au Burkina Faso, au Mali et en Côte d’Ivoire) : SPONG, PASCiB, SECO-ONG, CSCI et une ONG néerlandaise (Woord En Daad). Chaque pays ayant ces problématiques spécifiques. Ainsi, le Bénin mettra l’accent sur deux pôles essentiels : l’adaptation du secteur agricole face aux changements climatiques et l’adaptation des ressources en eau face aux changements climatiques. Le Burkina Faso abordera deux thématiques : La gouvernance climatique inclusive et la gestion durable et inclusive de l’environnement dans le secteur de l’orpaillage. La Côte d’Ivoire mettra en relief deux aspects : l’atténuation et l’adaptation aux effets de l’érosion côtière et la Préservation des aires protégées face à l’agriculture. Le Mali travaillera également sur deux thématiques : La gouvernance climatique inclusive et la Gestion Durable des Terres. Les 4 grands axes stratégiques de Benkadi sont : 1. Recherche-action, 2.Sensibilisation et renforcement des capacités, 3. Lobbying et plaidoyer; 4. prise de décision participative.

Objectif

Les communautés affectées par l'érosion côtière, la déforestation, la dégradation des écosystèmes et la pollution par l'orpaillage en particulier les femmes, les jeunes et les personnes vivant avec un handicap, au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire et au Mali, réalisent leur droit au développement et sont résilientes aux effets du changement climatique.

Niveau de réalisation

Mise en oeuvre

Dates du projet

15 mars 2021 au 31 décembre 2025 (Projet toujours en cours).

Résultats quantitatifs

AU BENIN : Renforcement des capacités de 3732 Personnes dont 33% de femmes, 61% de jeunes et 7% de personnes vivant avec un handicap (PVH) et de 77 organisations de la société civile (OSC). AU BURKINA, Benkadi a amélioré les capacités de 216 OSC en plaidoyer/lobbying, genre et inclusion et renforcé les capacités de 443 personnes sur le leadership climatique. Et la mobilisation de 30 leaders communautaires dans le suivi des plans de gestion environnementale et sociale (PGES) des sociétés minières. En Côte d’Ivoire, 99% des OSC ciblées en 2022 ont été renforcées en lobbying et plaidoyer et 80% de cadres de concertation ciblés ont été créés. AU MALI, 24 structures de veille (composées de 31, 32% de femmes, 47,30% de jeunes et 11,88 PVVH) ont été mises en place et sont fonctionnelles.

Résultats qualitatifs

En 2022, AU BENIN : BENKADI a contribué à : (i) la prise d’une (1) loi d’orientation du secteur agricole, (ii) la prise de deux (2) décrets et d’un (1) arrêté en faveur de la gouvernance participative et de la protection des écosystèmes. AU BURKINA, Benkadi a contribué à l’adoption du décret portant sur le MRV national sur les changements climatiques (Mesure, Rapportage et Vérification). En Côte d’Ivoire, une note de plaidoyer spécifique à la prise du décret de création de l’Agence Nationale de Gestion Intégrée du Littoral (ANAGIL) a été produite. AU MALI, de bonnes pratiques de gestion durable des terres comme l’installation de cordons pierreux dans les champs de la commune de Keleya et de Kolokani ont été enregistrées.

Financement

Ce projet est financé par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays - Bas pour la période 2021 - 2025.

Suivre ce projet sur
A propos
de l'organisation

Secrétariat Permanent des ONG (SPONG)

Site web
TABLET OSCAR GAGUY
Chef de Projet Pays Benkadi Côte d'Ivoire
gaguyoscar@gmail.com
+2250708172434

Créé le 30 octobre 1974, le Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG) est un collectif d’ONG, de Fondations et d’Associations de Développement (AD) de droit privé et à but non lucratif. Il compte plus de 270 structures internationales et nationales qui interviennent dans différents secteurs de développement, notamment : Accès à l’eau potable et l’assainissement, agriculture durable, environnement, changement climatique, santé, Education, Genre et formation, Décentralisation. Dans la sous-région, le SPONG collabore étroitement avec d’autres plateformes d’ONG comme au Bénin, au Mali, et en Côte d’Ivoire: C’est le cas du Programme Benkadi qui donne la voix aux populations vulnérables face aux effets néfastes des changements climatiques dont elles sont victimes.

Retrouvez les sur
Autres partenaires / soutiens

RAS