Mali
Adaptation - Résilience
Agriculture - Alimentation
Biodiversité - Forêt - Usage des sols
Eau
Education - Formation climat
Energie
Financements climat
Habitat - Construction durable
Mobilité - Transport durable
Transition de l'économie (filières durables, économie circulaire, déchêts)

Projet d’innovation par la digitalisation, la promotion des emplois verts et les énergies renouvelables, pour la résilience climatique et la cohésion sociale au Mali (Innov-ReC)

Mali-Folkecenter Nyetaa intervient dans les domaines suivants : La résilience climatique ; La gestion des Ressources Naturelles et la promotion des énergies renouvelables ; La promotion de l’entrepreneuriat jeune et vert à travers le renforcement de capacité et l’accompagnement technique et financier d’initiatives digitales et vertes

Une initiative de Mali-Folkecenter Nyetaa

Présentation de l'initiative

Le présent projet Innov-ReC initié par MFC Nyetaa a pour but de contribuer à l’amélioration de la situation socio-économique, environnementale de la population malienne confrontée aux problèmes des changements climatiques, les conflits et la pauvreté. Pour pallier cette situation, MFC avec l’appui des partenaires techniques et financiers, a mis à la disposition de la population des Pôles de Ressources Locales, disposant des outils adéquats basés sur les TIC et les compétences territoriales afin de promouvoir les emplois verts, la cohésion sociale et de justice climatique. Les pôles de Ressources Locales (PRL) renforcent la proximité en portant les actions du projet sur leurs territoires respectifs et en les adaptant aux situations. Le projet met un volet important sur l’éducation environnementale, l’appui à l’entrepreneuriat vert afin de favoriser la paix la paix et cohésion sociale.

Objectif

Contribuer à renforcer la résilience climatique et la cohésion sociale des communautés à travers les technologies de l'information et de la communication.

Niveau de réalisation

Mise en oeuvre

Dates du projet

Mars 2021-Juin 2025

Résultats quantitatifs

Le projet Innov-ReC contribue à :
– Création de 1500 emplis verts ;
– 145 initiatives écologiques et résiliente au changement climatique accompagnés ;
– 50 initiatives capitalisés dont 15 projets innovants primés ;
– 10 000 écoliers sensibilisés et 600 journalistes formés face aux effets néfastes des changements climatiques
– 70 campagnes de sensibilisation

Résultats qualitatifs

Dans la mise en œuvre du projet les résultats qualitatifs ont porté sur l’amélioration des cadres de vies des populations grâce aux initiative accompagnées, qui ont favorisé le renforcement des compétences en matière de digitalisation, et la création d’emplois verts. La démocratisation des informations dans le domaine agroécologique, changement des mentalités face à l’usage des pesticides, l’accès à l’information sur les problématiques climatiques au profit des producteurs et les hommes de médias . Il a permis d’améliorer le circula de l’enseignement fondamental par rapport à l’éducation environnementale. Grace à la politique genre du projet, les femmes ont été impliquées dans le développement économique locale et dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques.

Financement

Le projet est financé par l'Ambassade du royaume de la Suède au Mali.

A propos
de l'organisation

Mali-Folkecenter Nyetaa

Site web
Mahamadou DIARRA
Directeur Exécutif
mdiarra@malifolkecenter.org

Mali-Folkecenter Nyetaa intervient dans les domaines suivants : La résilience climatique ; La gestion des Ressources Naturelles et la promotion des énergies renouvelables ; La promotion de l’entrepreneuriat jeune et vert à travers le renforcement de capacité et l’accompagnement technique et financier d’initiatives digitales et vertes ;le plaidoyer Lobbying dans la lutte contre les changements climatiques.

Retrouvez les sur
Autres partenaires / soutiens

Ministère de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, ministère de l’Eau et l’Energie ; Ministère de l’emploi de l’entreprenariat et de la formation professionnelle ; Ministère de l’économie numérique et les reformes de l’État ; les collectivités Territoriales ; les associations de jeunes pour la protection de l’environnement, les start-ups, les médias et les organisations de femmes.