Cameroun
Adaptation - Résilience
Planification - Aménagement des territoires - Villes durables
Transition de l'économie (filières durables, économie circulaire, déchêts)

Aménagement durable de la ville de Yaoundé

Cette initiative vise à pré-collecter les déchets dans le but d'implémenter un système d’économie circulaire au sein de la ville.

Une initiative de EcoClean Environnement

Présentation de l'initiative

La coopérative EcoClean Environnement est l’un des acteurs de l’assainissement au Cameroun, via la pré-collecte et la valorisation des déchets dans la ville de Yaoundé. Elle renforce ses capacités grâce à l’appui des programmes tels que « le Plan d’Action en Faveur d’un Accès à une Energie Durable et du Climat (PAADC) ou alors des formations des organismes tels que ERA Cameroun.

Elle récupère plus de 19,1 tonnes d’ordures en moyenne par mois, qu’elle trie, valorise et dépose au niveau des points d’apport volontaire de la Communauté Urbaine (PAV) pour une élimination définitive. Ces déchets ne représentent que 2% de ce que cette ville peut produire par mois. Une quantité est récupérée par la société en charge de la collecte et le reste se retrouve dans les ravins, les rigoles, les cours d’eau, ou à côté des habitations comme dépotoir sauvage.

Par leur action de recyclage et de valorisation des déchets, la coopérative EcoClean Environnement a compris que les déchets représentent une valeur ajoutée dans l’économie d’un pays comme le Cameroun, grâce à la pré-collecte à grande échelle et à la valorisation de toute sorte. En effet, ces actions sont des engagements très important. D’abord pour la préservation des écosystèmes, ensuite pour la réduction de l’émission des gaz à effet de serre, tel que le méthane produit par les décharges sauvages rencontrées au Cameroun et enfin pour l’action économique du secteur très rentable, qui est celui du déchet.

Le profil économique résultant de l’exploitation de ces déchets, dévie de loin les attentes de l’économie linéaire pour épouser celle de l’économie circulaire, qui limite le gaspillage des ressources et tient compte de l’impact environnemental, en augmentant la palette de matières premières mobilisables. Par cet aspect et cette vision, la coopérative EcoClean Environnement a pu observer une circularisation de son activité, avec des effets bénéfiques sur la qualité et la pérennité des emplois locaux non délocalisables créés. Ces résultats sont obtenus grâce à une méthode d’assainissement particulière et moins onéreuse basée sur la pré-collecte adaptative. Il a également été possible d’apprécier les modifications environnementales, sanitaires et écologiques, obtenues sur leur territoire d’action.

Objectif

L'objectif est ici de montrer les avantages environnementaux et économiques liés à la gestion convenable du déchet durable dans les pays en voie de développement et plus particulièrement au Cameroun

Niveau de réalisation

Opération pilote, expérimentation

Dates du projet

15/06/2016

Résultats quantitatifs

Le projet EcoClean Envrionnement a favorisé :

  • la création de 27 emplois ;
  • la récolte de plus de 19,1 tonnes de déchets sortis des bas fonds chaque mois pour les Points d’Apports Volontaires ;
  • l’assainissement de plus de 4 arrondissements de Yaoundé ;
  • la sensibilisation de plus de 50 000 ménages ;
  • la publication de 3 articles et la distribution de 2 brochures sur la gestion des déchets.
Résultats qualitatifs
  • Les résultats obtenus à partir d’une approche éco-conceptive EcoClean Environnement est une coopérative qui valorise le déchet biodégradable par deux principales voies : dans un premier temps dans la production du gaz à partir des ordures ménagères, et dans un second temps par la fabrication du charbon à partir des épluchures de féculents (manioc, plantains, macabo, patate, igname etc…). Intégrer l’éco-conception, a été un « processus de gestion stratégique lors de la conception de nos produits, notamment le biogaz, le charbon à base des ordures biodégradables et les blocs de plastiques agglomérés (Parpaings en plastique)”. Cet aspect, a permis de tenir compte des impacts environnementaux tout au long du processus de fabrication des bio-digesteurs qui sont en grande partie faits de matériaux locaux recyclés. De façon générale, l’éco-conception a favorisé les démarches d’innovation et a permis de renforcer la compétitivité en économisant les achats (par utilisation de matière recyclées), de prendre un avantage concurrentiel en répondant à des attentes du marché (nous avons toujours de la matière recyclée à disposition) et d’ouvrir de nouveaux marchés.

 

  • Les résultats obtenus à partir d’une approche éco-industrielle qui est une composante opérationnelle du développement durable. Elle a permis de mettre sur pied un mode d’organisation inter entreprises avec des synergies et des échanges de flux, une mutualisation de besoins et une réduction des circuits, entre les coopératives exerçant dans le domaine du déchet et EcoClean. Cette approche permet de limiter les impacts des activités d’EcoClean Environnement sur l’environnement de travail.

 

  • Résultats obtenus à partir d’une approche d’éco-fonctionnalité EcoClean Environnement, a mis sur pied un système d’installation gratuite des bio-digesteurs auprès des ménages. Ces ménages, sont ainsi obligés de payer l’entretien et la maintenance mensuelle du bio-digesteur au risque de se le faire retirer pour un client un peu plus participatif. L’entreprise a aussi commencé à distribuer des fours à charbon gratuitement à tous les ménages intéressés afin d’augmenter leurs ventes de charbon à base des ordures. Cette action a poussé les clients à avoir un intérêt pour l’utilisation du charbon bio qui leur ait vendu en retour. Un système d’économie fonctionnelle a pu ainsi être créé. Cette approche de l’économie de la fonctionnalité ne réside pas sur la vente de ces produits mais dans l’usage qui en est fait.  Ce qui est ici privilégié c’est davantage les services liés aux produits, que les produits eux-mêmes. Cela est ainsi appliqué aux biens “durables” ou “semi-durables”.  Ce type d’économie peut être étendu de la fonctionnalité à l’échange, à l’auto-partage et à la location selon les volontés et besoins de certains acteurs, un système que le Cameroun gagnerait à intégrer

 

  •  Résultats obtenus à partir d’une approche par le ré-emploi, réutilisation, recyclage EcoClean Environnement est un acteur premier dans le réemploi et l’allongement de la durée de vie des produits par une maintenance assurée et la réparation. Le réemploi est l’opération par laquelle un produit est donné ou vendu par son propriétaire initial à un tiers qui, a priori, lui donnera une seconde vie. Par l’approche éco-industrielle, nous remettons nos produits plus utilisable à notre niveau aux coopératives susceptibles de l’utiliser. A plus grande échelle, Le réemploi, permettra au Cameroun, de diminuer les importations de certains types de produits et d’augmenter les exportations des produits obtenus à partir du produit recyclé.
Financement

L'activité de pré-collecte et de valorisation de déchets génère elle même ses propres financements.

A propos
de l'organisation

EcoClean Environnement

Site web
Elisée Libert EMBOLO ENYEGUE
Président du comité de gestion d'EcoClean Environnement
ecoclean_environnement@yahoo.com
699347570 / 671701458

Coopérative de pré-collecte et de valorisation des déchets, EcoClean Environnement est une organisation qui vise d’une part à promouvoir la salubrité et l’hygiène au sein de la société camerounaise et d’autre part qui cherche à implémenter l’économie circulaire dans ses actions.

Cela passe d’abord par un assainissement global des espaces insalubres et une prise en charge des déchets produits par les populations, pour permettre la préservation de l’environnement et de lutter contre le réchauffement climatique et les épidémies liées aux problèmes sanitaires. Il s’agit ensuite d’augmenter le potentiel d’emploi des jeunes, de former les populations sur les gestes concourant au développement durable et enfin de promouvoir l’économie circulaire.