Allemagne
Adaptation et résilience des territoires et des écosystèmes
Education, sensibilisation, culture

Education pour une société responsable: une approche écosystémique du plaidoyer, des politiques publiques, des programmes de recherche et d’enseignement

Ce projet de recherche vise à proposer des alternatives au modèle de développement dominant, à la transition vers un modèle de la culture éco-systémique et qui priorise les objectifs socio-écologiques... et beaucoup plus!

Une initiative de International Academy of Science, Health & Ecology

Présentation de l'initiative

Un cadre analytique, écosystémique, épistémologique et méthodologique est proposé pour identifier et reconceptualiser les rôles et les orienter vers un changement en profondeur, englobant, dans la planification et l’évaluation du plaidoyer, les politiques publiques, les programmes de recherche et d’enseignement, la co-conception de quatre dimensions de la société. être dans le monde (intime, interactif, social et biophysique), car ils combinent, en tant que donateurs et bénéficiaires, pour induire des événements (déficits / actifs), faire face aux conséquences (souhaitées / non désirées) et contribuer au changement (résultats potentiels).

Objectif

La recheche vise à proposer des alternatives aux modèles dominants de développement, la transition vers un modèle de la culture eco-systémique, qui priorise les objectifs socio-ecologiques, les enjeux environnementaux, la qualité de vie, les nouvelles façons d'être au monde, impliquer une restructuration politique et économique.

Niveau de réalisation

Published research

Résultats quantitatifs

Les politiques publiques, les programmes d’enseignement et de recherche, actuellement segmentés en différents domaines, devraient tenir compte des configurations reliant les différentes dimensions de l’être au monde, en vue de leur équilibre dynamique, renforçant leurs liens et scellant leurs ruptures; programmes de communication, de plaidoyer, de politiques publiques, de recherche et d’enseignement:

  1. définir les problèmes au cœur de la «marmite à bouillir» en vue d’un cadre holistique et écosystémique, au lieu de les réduire aux bulles de la surface (effets fragmentés, pris pour acquis);
  2. associer les quatre dimensions de l’être dans le monde (intime, interactive, sociale et biophysique) au diagnostic et au pronostic des événements, en évaluant leurs déficits et leurs atouts, en tant que donneurs et bénéficiaires;
  3. promouvoir la singularité de (identité, caractéristiques propres) et la réciprocité (soutien mutuel) entre toutes les dimensions en vue de leur complémentarité et de leur équilibre dynamique;
  4. préparer la transition vers un modèle de culture écosystémique pour traiter les problèmes de règlement difficile ou de solution dans le monde, condition de la cohérence, de l’efficacité et de l’endurance.
A propos
de l'organisation

International Academy of Science, Health & Ecology

Organisation non-gouvernementale, association

Site web
André Francisco Pilo
Membre correspondant / Université de São Paulo
gaiarine@usp.br

La International Academy of Science (IAS) est une organisation mondiale constituée de chercheurs, académiques et des intellectuels.

La IAS est une entité centrale du International Council for Scientific Development (ICSD) et est une organisation indépendente d’académiques distinguées et engagés dabs la recherche scientifique dédiée  à la poursuite de la science et l’humanité pour la durabilité globale et l’humanité universal.

C’est l’organe central et actif de la DSII qui coordonne les activités des sections du SAI ainsi que des conseils d’administration (comités, institutions et sénat honoraire (membres).

Les champs principaux sont:

  • biophysique
  • sciences de la santé
  • santé et écologie
  • santé environnementale
  • éducation environnementale
  • éducation au développement durable
  • prévision des séismes
  • recherche sur le changement global
  • philosophie des sciences et de la médecine
  • santé planétaire / géo-santé
  • physiologie et science de la durabilité.

L’Académie internationale des sciences dispose d’instituts de recherche indépendants en Russie et en Azerbaïdjan et d’un centre en Autriche.

Un projet
en collaboration avec
  • Ecsite / 2nd HEIRRI Conference

    Recherche et innovation

    Site web
    Daphne Daras
    ddaras@ecsite.eu
  • Rede de Educação e Sustentabilidade / Universidade Federal Fluminense

    Recherche et innovation

    Site web
    Patricia A. Ashley
    patriciaalmeidaashley@id.uff.br