Tunisie
Adaptation - Résilience
Agriculture - Alimentation

Projet de préservation et valorisation des semences paysannes dans les oasis en Tunisie (PVSPO)

Ce projet inspirant basé en Tunisie a comme ambition d'assurer la préservation des semences locales de Chenini par la multiplication des agriculteurs semenciers et la création d’un réseau de semences paysannes.

Une initiative de Association de Sauvegarde de l'Oasis de Chenini

Présentation de l'initiative

Les oasis de Gabès, connues depuis l’antiquité pour leurs cultures maraîchères, historiquement conservaient habilement leurs semences, source de leur résilience face aux conditions climatiques difficiles (zone aride).

Mais, depuis quelques décennies, les oasis subissent de nombreux dégâts (surexploitation des ressources, urbanisation…) et connaissent une transformation des pratiques agricoles.

La majeure partie des jeunes et des femmes se désintéresse de l’agriculture et la part vieillissante des agriculteurs se tourne vers des cultures plus rentables.

La production de semences locales est délaissée au profit de semences hybrides améliorées souvent combinées avec l’utilisation d’engrais chimique à l’origine de la pollution des sols.

  • Le manque de valorisation des semences autochtones
  • L’absence de marchés de semences ou encore les restrictions et lois empêchant la commercialisation des semences locales…

…représentent les raisons qui expliquent le découragement des agriculteurs à assurer leur propre production. Le risque étant pour les générations futures de perdre la capacité d’adaptation face aux conditions climatiques changeantes et de ne plus assurer la sécurité alimentaire de toute une population oasienne.

L’actuel projet est la continuation de l’action du Réseau Associatif de Développement Durable des Oasis (RADDO) qui a comme objectif général de préserver les richesses de l’oasis.

L’Association de Sauvegarde de l’Oasis de Chenini (ASOC) en tant que point focal du réseau en Tunisie , cherche à soutenir les agriculteurs semenciers et à multiplier leur nombre.

L’initiative consiste à mettre en place des « maisons de semence » dans les gouvernorats du sud de la Tunisie (Gafsa, Tozeur, Kebili et Gabès) afin de favoriser les échanges de semences oasiennes et de réintroduire les espèces paysannes.

L’initiative consiste aussi à préserver les savoirs et savoir-faire ancestraux en termes de production, de sélection et de préservation des semences par la mise en place de formation auprès des agriculteurs et de capitalisation de ces savoirs.

Objectif

Assurer la préservation des semences locales de Chenini par la multiplication des agriculteurs semenciers et la création d’un réseau de semences paysannes.

Niveau de réalisation

Etude de faisabilité, diagnostic

Dates du projet

2018 - 2023

Présentation Association de Sauvegarde de l’Oasis de Chenini Gabes (en arabe)

Suivre ce projet sur
A propos
de l'organisation

Association de Sauvegarde de l'Oasis de Chenini

Site web
Flora Ben Chekroun
Chargée de mission
carioasistunisie@gmail.com

L’Association de sauvegarde de l’Oasis Chenini Gabes “ASOC” a pour but de renforcer le tissu associatif régional en œuvrant pour la sauvegarde de l’oasis.

Elle tente de constituer un outil de la population locale pour la mobiliser, identifier et comprendre ses préoccupations et ambitions, et contribuer à les satisfaire en fonction des moyens disponibles.

L’activité de l’association consiste surtout en la sensibilisation des agriculteurs de l’Oasis de Chenini aux risques induits par les semences hybrides et de les former à la préservation du patrimoine génétique de cette oasis de 165 hectares.

Retrouvez les sur