Congo-Kinshasa
Biodiversité - Forêt - Usage des sols

Projet d’Appui au développement de l’Agroforesterie Communautaire en République Démocratique du Congo

 L’évaluation environnementale : dans ce domaine, il fait : – les Etudes d’Impact Environnementales ; – les audits environnementaux ; – la sensibilisation et l’éducation environnementale ; – la gestio

Une initiative de Centre Africain de Recherches Forestières Appliquées et de Développement (CARFAD)

Présentation de l'initiative

(i) la réhabilitation des infrastructures techniques, économiques et sociales des deux zones du projet (Plateaux de Batéké et Bas-Congo) ; (ii) le développement des pépinières et de plantations agro forestières ; (iii) la production de trois millions  de plants agro forestiers; (iv) le développement de 3500 ha de plantations agro forestières dans les deux zones du projet et v) la mise en place d’une coopérative agricole dans chacun des localités du projet en vue de promouvoir la filière commerciale des produits agro forestiers qui seraient issus des plantations.
Les bénéficiaires directs du projet sont : (i) les acteurs locaux impliqués dans le développement du projet et leurs familles directes estimées à dix mille (10 000) personnes dans les localités de Nsanda dans le Bas-Congo et Kinzono dans le plateau de Batéké.
Pour la mise en œuvre du projet :
– Les chefs des communautés villageoises avaient été sensibilisées et avaient mis à la disposition de projet, des terrains dont les superficies varient entre 100 ha et 1 050 ha d’un seul tenant ;
– Tous ces terrains, d’une superficie totale de 3 500 ha, après tous les travaux préparatoires financés par le projet (dessouchage, labour et hersage), devaient être morcelés en parcelles de 5 ha chacune et attribués à terme, à chacune des 700 familles bénéficiaires ;
– Ces familles bénéficiaires devaient y mener des activités agro forestières sous l’assistance technique de CARFAD ;
– 5 ha étant assez grande pour qu’une famille puisse en supporter seule la main d’œuvre pour les travaux, une main d’œuvre temporaire devait être recrutée et payée par le projet pour appuyer chacune de ces familles sur sa parcelle ; même les familles bénéficiaires devaient être rétribuées au même titre que les tâcherons recrutés.

Objectif

Réduire la déforestation et la pauvreté en République Démocratique du Congo.

Niveau de réalisation

Mise en oeuvre

Dates du projet

12 juin 2012 - 28 février 2015

Résultats quantitatifs

449 familles ont été recensées et sensibilisées sur la pratique de l’agroforesterie
912 005 plants avaient été produits dont 885 485 plants forestiers et 26 520 plants fruitiers.
1 149,5 ha de terrain avaient été préparée (dessouchage, labour et hersage) sur huit (08) sites de plantation
1 032 ha de plantations agro forestières mises en place par 207 familles

Résultats qualitatifs

Les espaces dégradées dans la zone de mise en œuvre du projet ont été restaurés
Les plantations agro forestières mises en place se comportent bien, et aujourd’hui, elles servent à la pratique de l’apiculture.

Financement

Le projet était financé par un don de 5 999 960 euros du Fonds pour les Forêts du Bassin du Congo à travers la Banque Africaine de Développement (BAD)

A propos
de l'organisation

Centre Africain de Recherches Forestières Appliquées et de Développement (CARFAD)

Site web
TCHOFFO BENJAMIN
Directeur Exécutif
benjamintchoffo@yahoo.com
(+237) 699 95 01 05

 L’évaluation environnementale : dans ce domaine, il fait :
– les Etudes d’Impact Environnementales ;
– les audits environnementaux ;
– la sensibilisation et l’éducation environnementale ;
– la gestion des projets.
 la foresterie durable : Dans ce domaine, il s’intéresse notamment à :
– La gouvernance forestière;
– La foresterie communautaire ;
– La certification forestière ;
– La lutte contre le braconnage.
– Etc.
 l’agroforesterie : Dans cette rubrique, le CARFAD fait la promotion de l’agroforesterie, c’est-à-dire, de l’association des arbres avec les cultures vivrières.
 les changements climatiques : Ici, le CARFAD accompagne les communes et les communautés dans le processus REDD+.