France
Adaptation - Résilience
Agriculture - Alimentation
Coopération internationale
Gouvernance multi-niveaux
Mobilité - Transport durable
Transition de l'économie (filières durables, économie circulaire, déchêts)

Projet Food Sovereignty – Coopération entre Lyon (France), Sénégal, Équateur et Inde

Le projet Food Security est un projet entre Lyon, le Sénégal, l’Inde et l’Équateur autour de la résilience face au changement climatique, de la sécurité alimentaire et de l’autonomisation des femmes et renforcement des capacités. Il a pour but une réciprocité des savoir et monter en capacité par la coopération.

Une initiative de L’association Dialogues en Humanité – avec la Métropole de Lyon

Présentation de l'initiative

Le projet Food Security est un projet entre Lyon, le Sénégal, l’Inde et l’Équateur autour de la résilience face au changement climatique, de la sécurité alimentaire et de l’autonomisation des femmes et renforcement des capacités. Il a pour but une réciprocité des savoir et monter en capacité par la coopération. Le projet se veut duplicable pour que les acteurs des territoires s’en emparent ; ce qui est le cas en Arménie, Brésil, Éthiopie, Maroc et Himalaya.
L’accent sera mis sur les agricultrices, la famille / les ménages en tant que contributeurs importants à la sécurité alimentaire. Des études montrent que les femmes sont plus enclines à comprendre le contexte du changement climatique, la résilience et les pratiques agricoles durables. Les femmes assument également plus de responsabilités et prennent soin du ménage. Malgré cela, les suicides d’agriculteurs masculins augmentent et sont beaucoup plus fréquents que les suicides d’agricultrices. Ce phénomène très complexe donne une nouvelle perspective qui n’a pas été examinée et pourrait être un moteur du projet.

Objectif

Projet de résilience face aux enjeux climatique, sécurité alimentaire et autonomisation des femmes.

Niveau de réalisation

Mise en réseau, internationalisation

Dates du projet

15/09/2019 - 01/01/2025 - projet toujours en cours

Résultats quantitatifs

Au Sénégal, on attend : 600 producteurs et 5 prestataires communautaires de proximité formés sur les bonnes pratiques de production de mil, 600ha emblavés, 1 200 fosses compostières construites, 24 champs écoles installés, 24 sites de 1 ha reboisés, 12 ha de semences communautaires bio créés, 1 800 tonnes de mil produites/an, 6 réseaux de coopératives renforcés/créés et 6 contrats de commercialisations signés.
En Inde : 40% du budget du gouvernement de sécurité alimentaire dédié à l’agriculture et aux systèmes alimentaires basés sur le mil, donner aux agriculteurs des zones arides une série d’incitations, mettre les mil dans le PFS par phases, introduire des repas au mil deux fois par semaine dans les programmes de développement intégré de l’enfant, les repas à l’école, les foyers d’aide sociale et autres programmes du gouvernement.

Résultats qualitatifs

En Equateur : 210 exploitations familiales dotées de connaissances ancestrales/agro écologiques, d’une production diversifiée et d’une transformation d’aliments et de plantes médicinales et 210 autres qui pratiquent le marketing communautaire dans leurs territoires, 90 nouveaux dirigeants habilités à gérer leurs organisations et à élaborer de nouvelles politiques publiques, 3 territoires augmentant l’agro biodiversité et une amélioration des semences ancestrales.
On attend une prise de conscience, un renforcement de réseaux Sud/Sud, Sud/Nord ainsi qu’une capitalisation par territoire et transversal (document écrit ou vidéo).

Financement

Ce projet serait financé par le Fond vert Climat à hauteur de 99 060,75€, par l’AFD à hauteur de 100 000,00€, par la Métropole et la ville de Lyon à hauteur de 20 000,00€, par un auto-financement qui représente 5 000,00€ et enfin par une contribution volontaire de 15 748,72€.

A propos
de l'organisation

L’association Dialogues en Humanité – avec la Métropole de Lyon

Site web
Shoki Ali Said
Président de l'association Dialogues en humanité
shoki.jama@yahoo.fr
+33 (0)6 60 57 66 22

Les Dialogues en humanité sont nés en 2002, lors du Sommet mondial de Johannesburg. Depuis, ils proposent, régulièrement, de nombreuses activités dont le fil rouge est de grandir en humanité et de développer une citoyenneté de la terre, une société du «bien vivir».
Chaque année, sont invitées des personnalités d’horizons divers, et des «sages du quotidien», venant de tous les continents. Basé à Lyon, en France, ils ne cessent de grandir et d’essaimer partout dans le monde.
La règle d’or des échanges est fondée sur l’écoute bienveillante et le respect mutuel. Les Dialogues en humanité s’adressent à tous. Ils essayent de faire face aux grands défis auxquels l’humanité est confrontée, pour tisser des liens et faire vivre les multiples initiatives par la rencontre et le « faire ensemble ».

Un projet
en collaboration /div>
  • Metropole de Lyon

    Collectivité Territoriale

    Site web
    Geneviève Ancel
    gancel@grandlyon.com
    06 89 74 46 86
Autres partenaires / soutiens

Ville de Lyon et beaucoup d’associations lyonnaises et internationales (Inde, Sénégal, Ethiopie, …)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience.