Cameroun
Financements climat
Education, sensibilisation, culture

L’intégrité dans la gouvernance climatique et forestière

Vers plus d’intégrité, de transparence et de redevabilité dans la REDD+ et le secteur forestier en Afrique centrale.

Une initiative de Transparency International

Présentation de l'initiative

Contexte

REDD+ vise la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts. A ce jour, on estime que la déforestation et la dégradation des forêts sont responsables d’environ 15 % des émissions globales de CO2.

La corruption est presque toujours intimement liée à l’exploitation illégale des zones forestière et menace ainsi des initiatives comme REDD+.  Celle-ci se manifeste le long des différentes étapes de la chaîne d’approvisionnement et favorise l’apparition de pratiques illégales, comme l’exploitation illégale de zones forestières protégées. La complicité de nombreux fonctionnaires (autorités forestières, police, douaniers) est essentielle: elle permet à ces activités illégales d’avoir lieu et de continuer sans sanction.

Une participation accrue de la société civile est indispensable pour améliorer les systèmes de gouvernance des forêts et pour vérifier leur mise en œuvre.

Mission

Ce projet prévoit des actions au Cameroun, en RDC et en RC, afin de répondre à ces menaces et d’améliorer la gouvernance de l’initiative REDD+.

Le projet stimule la demande des citoyens pour une gouvernance REDD+ transparente, redevable et non corrompue ainsi que leur engagement dans le développement des politiques et la surveillance des activités REDD+. Il convient également de permettre aux victimes et témoins de corruption dans la REDD+ de déposer leurs plaintes. Enfin, il est indispensable de renforcer les politiques anti-corruption ainsi que les pratiques des institutions publiques et des acteurs du secteur privé dans l’exécution des activités REDD+, au niveau national, régional et mondial.

Objectif

Vers plus d’intégrité, de transparence et de redevabilité dans la REDD+ et le secteur forestier en Afrique centrale.

Niveau de réalisation

Mise en oeuvre

Résultats qualitatifs

Afin d’améliorer les politiques et pratiques anti-corruption en matière forestière et REDD+ en Afrique centrale, ce projet vise les résultats suivants :

• Les citoyens et les parties prenantes sont mieux à même de s’impliquer dans le développement, la mise en œuvre, et la surveillance de REDD+.

• Les victimes et témoins de corruption dans le secteur forestier trouvent un soutien et des solutions aux problèmes de corruption à travers un mécanisme de plaintes.

• Les acteurs s’engagent dans des réformes pour prévenir la corruption et assurer transparence, redevabilité et intégrité du secteur forestier.

Les défis de REDD+ au Cameroun et à Madagascar

A propos
de l'organisation

Transparency International

Organisation non-gouvernementale, association

Site web
Brice Böhmer
Chef de projet, chargé de mission
bboehmer@transparency.org

Transparency International est un mouvement mondial animé par une vision commune: un monde dans lequel les Etats, les entreprises, la société civile et les individus dans leur quotidien sont exempts de la corruption.

Avec plus de 100 sections dans le monde et un secrétariat international à Berlin, TI conduit le combat contre la corruption pour faire de cette vision une réalité.

Retrouvez les sur
Un projet
en collaboration avec
  • Transparency International Cameroun

    Organisation non-gouvernementale

    Site web
Autres partenaires / soutiens
  • LICOCO en RDC
  • RPDH en RC

Nous avons aussi des projets similaires dans les pays suivants : Kenya, Rwanda, Costa Rica, Mexique, Pérou, Bangladesh, Maldives, Nepal, Corée du Sud.