Sénégal
Adaptation - Résilience
Agriculture - Alimentation
Education - Formation climat
Forêts - Usage des sols
Transition de l'économie (filières durables, économie circulaire, déchêts)

AVS-Agriculture Verte Sénégal

L'objectif du projet AVS c'est d’inciter agriculteurs à éviter l'utilisation des pesticides afin de participer à la préservation de l'environnement et diminuer les effets néfastes sur le climat.

Une initiative de ILEMO-Institut de Leadership et d'Entreprenariat Mobile

Présentation de l'initiative

L’idée c’est de faire le tour des communes en forte concentration d’éleveurs dans les régions de Fatick, Kaolack et Thiès et où les arbres sont souvent coupés pour servir d’aliments de bétail pendant la saison sèche.  Il faut comprendre que ces personnes le font parce qu’elles n’ont pas d’autres solutions. Leurs moyens sont limités et à une certaine période de la saison sèche, la famine commence à gagner les animaux. Après des journées de sensibilisation sur les effets néfastes de ses pratiques sur l’environnement et le changement climatique, nous leurs proposerons des modules de formation sur les bonnes pratique agricoles et d’élevage. Nous allons promouvoir la culture fourragère qui permet aux éleveurs de l’aliment de bétail sans couper les arbres ou dépenser beaucoup d’argent. Ces activités seront faites en commun accord avec les populations qui seront les principaux acteurs, avec la facilitation de l’accès à la terre et aux décisionnaires pouvant octroyer du matériel et des moyens pour la réalisation de ces activités comme le ministère de l’élevage des productions animales, l’ANCAR, etc.

Objectif

L'objectif du projet c'est d’inciter tout agriculteur à n’utiliser que l'engrais organique issu des bouses de vaches et des feuilles mortes transformées en composte pour éviter l'utilisation des pesticides afin de participer à la préservation de l'environnement et diminuer les effets néfastes sur le climat.

Niveau de réalisation

Etude prospective

Dates du projet

Projet toujours en cours

Résultats quantitatifs

Nous avons ciblé trois (03) régions: Fatick, Kaolack et Thiès,
Nous sommes à 10 communes: Tattaguine, Fissel, Diouroup, Fatick, Mbélacadiao, Thiomby, Diarrere, Ndiob, Diakhao, Thiaré Ndialgui. d’autres communes sont entrain d’être prospecté. Notre objectif, c’est de faire le travail dans toutes les communes de ces régions.
En termes de réalisation, nous avons fait des sensibilisations sur les bonnes pratiques agricole et d’élevage et sur la culture fourragère à : Tattaguine, Thiomby, Thiaré Ndialgui, Fissel, Fatick, Mbélacadiao.
En terme de nombre, nous avons en moyenne quarante (40) personnes qui assistent à nos journées.

Résultats qualitatifs

En terme qualitatif,

  • Les personnes qui assistent sont satisfaites et adhèrent parfaitement à notre cause
  • Les personnes qui assistent aspirent à aménager un périmètre pour la culture fourragère
  • L’expert Amadou Ndiaye dans ce sens a aidé à aménager plus de 15 sites et beaucoup de sollicitations sont faites, mais on attend la saison des pluies.
  • Beaucoup d’éleveurs veulent s’orienter vers l’élevage intensif,
Financement

Nous avons fait certaines de nos activités en étant en missions à IFC. Mais après la fin du projet, il fallait continuer à travailler pour ne pas laisser tut ce qui a été réalisé.

A propos
de l'organisation

ILEMO-Institut de Leadership et d'Entreprenariat Mobile

Ngor Ndeb LOUM
Formateur - consultant en employabilité et entreprenariat
cabinet.ilemo@gmail.com
(+221) 77 674 82 79

ILEMO est avant tout spécialisé dans la formation en employabilité et entreprenariat.
D’abord, dans les activités que nous menons, nous réservons une place importante à l’environnement et au climat en formant les éleveurs et agriculteurs sur:

  • Les bonnes pratiques agricoles,
  • Les bonnes pratiques d’élevage,
  • L’agroécologie,
  • Les techniques en courbes de niveaux es mission

Ensuite, nous faisons des sensibilisations sur les la préservation de l’environnement car certaines éleveurs, surtout en milieu rural, coupent les arbres pour les animaux avant la saison des pluies.
En fin, nous organisons des formations sur la citoyenneté active. Cela permet aux participant d’avoir un état d’esprit positif qui promeut la préservation de l’environnement et par ricochet participe à la bonne marche du changement climatique.

Retrouvez les sur
Autres partenaires / soutiens

Non pas encore mais nous sommes à la recherche perpétuelle de partenaires parce qu’il y a beaucoup à faire pour aider les éleveurs mais les moyens sont très limités.