Gabon
Agriculture - Alimentation
Forêts - Usage des sols

Briser le silence sur les violences faites aux femmes dans et autour des plantations de palmiers à huile et autonomiser la femme rurale

L'ONG Muyissi Environnement lutte contre toutes formes de violences à l’égard des femmes, notamment celles perpétrées autour des plantations, et pour l'autonomisation financière des femmes.

Une initiative de ONG Muyissi Environnement

Présentation de l'initiative

L’initiative vise à lutter contre l’expansion des plantations de palmier à huile, monoculture cause de pollution des sols et des eaux dans les villages. Les plantations des femmes locales s’en trouvent altérées voire détruites, également vulnérables aux pachydermes et nuisibles. Conséquence : les plantes sèchent seules malgré la bonne pluviométrie de la zone géographique, Les produits alimentaires du terroir sont désormais absents des repas et les populations à changer leurs habitudes alimentaires pour ne pas céder à la famine. L’opérateur fait de nombreuses restrictions ce qui prive les populations de leurs droits d’usages coutumiers.
Avec les femmes des villages impactés par les palmeraies industrielles nous initions des activités génératrices de revenus afin qu’elles puissent compenser les pertes occasionnées par l’installation de l’agro-industrie dans la région de la Ngounié.

Nous avons débuté par une pétition contre les violences faites aux femmes, remise au Gouverneur de la province avec 800 signatures. Nous avons par la suite organisé une formation sur la transformation et la conservation des produits alimentaires dans le but de renforcer les capacités des femmes riveraines des plantations de palmiers à huile. 40 femmes ont pu être formées sur la transformation des agrumes en sirop, la fabrication de friandises à base de fécules locales (taros, patates, tubercules de manioc, banane), la fabrication des huiles… Face au laxisme des autorités devant la situation que vivent ces femmes, une campagne de sensibilisation des institutions nationales et internationales sur les conditions des femmes rurales, et amener le autorités à adopter des solutions concrètes pour le bien être des femmes rurale et de leur famille. À l’occasion de la fête nationale de la femme Gabonaise nous sommes allés auprès des femmes afin de les convier à une exposition des produits qu’elles auraient elles même transformé. Les femmes ont montré à cet effet leur savoir faire.

Objectif

Arrêter toutes formes de violences à l’égard des femmes autour des plantations de palmiers à huile et rendre les femmes autonomes financièrement à travers des activités génératrices de revenus.

Niveau de réalisation

Opération pilote, expérimentation

Dates du projet

Non renseigné

Résultats quantitatifs

• 40 femmes formées dans la transformation et la conservation des produits
• Forte mobilisation des populations pour la lutte contre l’expansion des plantations de palmiers à huile industrielles

Résultats qualitatifs

• Partage d’expérience entre les femmes des différents villages impactés par les plantations de palmiers à huile
• Identification des activités génératrices de revenus à initier pour l’autonomisation des femmes rurales

Financement

Don de l’Alliance informelle pour la lutte contre l’expansion du palmier à huile industriel. Financé l'association Grain via le Résau des Acteurs du Développement Durable

A propos
de l'organisation

ONG Muyissi Environnement

Carine TSIMBA MOUITY
Administrateur déléguée
missmouity@yahoo.fr

Protection de l’environnement, lutte pour la défense des droits des communautés rurales