Tanzanie
Agriculture - Alimentation

Remise en l’état des forêts par l’approche agroforestière

Ambakofi met en œuvre tout un projet de lutte contre la déforestation et de remise en l'état des terres par un processus d'agroforesterie pour créer un réseau d'agrobusiness dans deux villages de Mkange et Mihuga, tous deux dans le district de Bagamoyo, région côtière de Tanzanie.

Une initiative de Ambakofi

Présentation de l'initiative

Ambakofi met en œuvre des projets d’agroforesterie dans deux villages de Mkange et Mihuga, tous deux dans le district de Bagamoyo, région côtière de Tanzanie.

Dans chaque site de projet, 50 acres de terre sont en cours de remise en l’état après avoir été dégradés par des activités humaines telles que l’exploitation forestière, la production de charbon de bois, le surpâturage et la récolte de bois de chauffage.

Afin de sensibiliser et de motiver les villages intéressés, le projet décide d’adopter une approche agroforestière pour atteindre l’objectif.

Grâce à cette initiative, plus de 8 000 arbres seront plantés. Actuellement, 5 000 bois et arbres fruitiers ont déjà été plantés.

Cela comprend des espèces d’acajou, du teck, du bois noir africain, du cedrela odorata, du gmelina arborea, de l’iroko, du neem, de l’albizia lebeck, de l’arbre de pluie, de l’acacia, du prunier de Java, du tamarin, du moringa, du savon de vol, des pommes de terre cuite, de la goyave, de la tangeline, des oranges, du citron, de l’avocat, des mangues, des fruits de jacquier, de la pomme kei, du trichia et du bambou.

D’autres cultures – alimentaires/fruits/médicaments – sont comme : le chill, les légumineuses, le tournesol, l’ananas, le gingembre, l’ail, le manioc, les ignames, la papaye, la banane, la canne à sucre, les patates douces, les légumes verts et les fruits de la passion, pour n’en citer que quelques-unes.

L’objectif de cette initiative est de remettre en état les terres déboisées, d’améliorer la fertilité des sols, de rajeunir l’humidité et les eaux souterraines, de restaurer les canaux des rivières, d’augmenter la production alimentaire, de créer un réseau d’agrobusiness pour améliorer le statut économique des bénéficiaires, de produire des alternatives au bois, de réparer l’écosystème et de lutter contre le changement climatique et ses impacts.

Objectif

Remettre en l'état les terres déboisées, améliorer la fertilité des sols, régénérer l'hydratation et les eaux souterraines

Niveau de réalisation

Recherche en cours

Dates du projet

24/06/2018

Résultats quantitatifs

Ce projet n’en est qu’à ses débuts et il lui faut du temps pour montrer plus de résultats car la plupart des projets de boisement prennent du temps à montrer le signe de résultats positifs.
Cependant, plus de 5000 bois et arbres fruitiers sont plantés.
Nous prévoyons de planter des légumes et d’autres cultures vivrières ainsi que du fourrage dans la même zone de 50 acres de terrain.
Le projet compte 22 bénéficiaires directs et plus de 3000 bénéficiaires indirects.

Résultats qualitatifs

Les résultats qualitatifs attendus sont ;
– Disposer de nouvelles forêts régénérées  qui assurent une sécurité alimentaire saine, améliorent la santé de l’environnement et l’écosystème de la région,
– créer un espace d’apprentissage pour les chercheurs, les étudiants et les personnes qui souhaitent s’informer sur l’agroforesterie
– améliorer le statut économique des bénéficiaires du projet, des habitants et de l’ensemble des entreprises qui seront engagées dans le projet
pour améliorer et protéger la fertilité des sols et la production
– stocker le dioxyde de carbone émis par l’atmosphère afin de réduire les effets du changement climatique.

Financement

Fonds de donation

A propos
de l'organisation

Ambakofi

Site web
Gumbo Majubwa
Fondateur/directeur
founder@ambakofi.org
255787630204

ambakofi est en passe de devenir le principal agent de changement dans la remise en l’état des forêts en Tanzanie.

L’organisation travaille avec les populations locales intéressées dans les zones rurales et urbaines pour faire en sorte que la nature verte de notre pays s’épanouisse à nouveau.

Afin de s’assurer que notre bionéfixe détruit commence à fonctionner de manière naturelle, nous utilisons cette fois l’approche agroforestière pour faire revivre nos terres mal fragmentées.

La culture de variétés de légumes verts, d’épices, de noix, de légumineuses, de fourrage, de bananes et d’arbres fruitiers entre des arbres naturels et exotiques à bois dur et tendre garantit la sécurité et la durabilité des forêts nouvellement établies.

Procéder à la restauration des forêts dans la zone dégradée par le biais de l’agroforesterie. Il s’agit d’une approche qui fournit une énergie propre rentable pour la cuisine, une éducation environnementale dans les écoles primaires et qui relie les bénéficiaires de nos projets par le biais d’un réseau de bénéficiaires.

Retrouvez les sur
Un projet
en collaboration avec
  • UWAMKE SACCOS

    Entreprise

    Mashavu Saidi
    +255 784 113 223
  • Mihuga Villagers

    Municipalité locale

    Peter Kashora