Cameroun
Eau
Education - Formation climat
Energie
Financements climat

Cuisine propre (foyers améliorés) et approvisionnement en eau potable en Afrique par EcoAct

Les foyers de cuisson améliorés au service de la transition bas-carbone: l’investissement des organisations dans des projets bas-carbone permet non seulement de réduire et d’éviter des émissions de gaz à effet de serre mais aussi d’améliorer les conditions de vie de nombreuses communautés des pays en développement.

Une initiative de EcoAct

Présentation de l'initiative

Le besoin d’une énergie accessible et plus propre est clair : les fourneaux à trois pierres sont les fourneaux traditionnels les plus utilisés pour cuisiner dans les zones rurales des pays d’Afrique subsaharienne. Ce four traditionnel utilise une grande quantité de bois non renouvelable et génère une forte pollution de l’air intérieur avec le rejet de fumée. Il est donc à l’origine de nombreuses maladies liées à la pollution telles que la pneumonie, les maladies cardiaques, les maladies pulmonaires obstructives chroniques, le cancer du poumon, les accidents vasculaires cérébraux, etc. En plus d’avoir un impact négatif sur la santé, ces poêles ont un impact négatif sur l’environnement : en générant de fortes émissions de gaz à effet de serre tout en brûlant beaucoup de combustible, et donc en augmentant les taux de déforestation (entraînant une perte de fertilité des sols et une réduction de leur capacité de rétention d’eau). En outre, plus de 300 millions de personnes en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’eau potable. Pour rendre l’eau potable, il faut la faire bouillir, mais sans accès à l’énergie, de nombreuses familles consomment de l’eau non potable, ce qui propage les maladies.

Par conséquent, l’objectif du programme d’activité d’EcoAct sera de déployer des dispositifs et des technologies, tant au niveau des ménages que des communautés, qui réduiront la quantité de bois nécessaire à la cuisson ou à l’accès à l’eau potable par ébullition. Le programme d’activité permettra d’étendre la distribution de fourneaux efficaces et de dispositifs de cuisson propre à l’échelle continentale et de financer des kiosques à eau ou des filtres supplémentaires pour permettre aux ménages d’accéder à l’eau potable.

Objectif

Le programme multi-pays d'EcoAct pour l'eau potable, la cuisine propre et améliorée a pour objectif de fournir un accès à l'eau potable et à des solutions de cuisine améliorée aux communautés rurales d'Afrique. En effet, la diffusion et la mise en œuvre de ces technologies permettront de réduire les émissions de GES liées à l'utilisation de la biomasse pour la cuisson et l'ébullition de l'eau. Le projet est déployé au Cameroun, Kenya et Sénégal.

Niveau de réalisation

Financement en cours

Dates du projet

01/07/2021 – projet toujours en cours

Résultats quantitatifs

Les résultats attendus au Cameroun sont les suivants :

  • Distribuer entre 15 000 et 20 000 foyers de cuisson améliorés et au Sénégal, 24 000.
  • Des réductions d’émissions jusqu’à 60 000 tCO2e seront évitées chaque année
  • Jusqu’à 300 000 tCO2e devraient être évitées pendant la période de crédit de 5 ans

Par ailleurs, dans tous les pays où le projet est développé, l’amélioration de l’efficacité des fourneaux réduira l’utilisation du bois de 60%, diminuant ainsi les gaz à effet de serre associés à la combustion du bois de chauffage. Donc, ce projet réduira le temps passé à ramasser du bois, pour les femmes et les enfants, de 12 heures à 5 heures par semaine, ce qui leur permettra de faire et de réaliser d’autres activités.

Résultats qualitatifs

Le projet au Cameroun n’a pas encore été lancé, donc pour l’instant nous n’avons que les résultats attendus suivants :

  • L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’inhalation de la fumée des poêles à bois traditionnels équivaut à fumer 2 paquets de cigarettes par jour. 100% des bénéficiaires bénéficieront d’une meilleure qualité de l’air intérieur grâce à une diminution des gaz nocifs, ce qui réduit les maladies respiratoires.
  • Les ménages bénéficieront d’un accès à des fourneaux à charbon de bois améliorés et abordables, qui leur fourniront une source d’énergie plus propre et plus durable. Ces fourneaux permettront aux ménages de dépenser moins d’argent en bois de chauffage et donc d’économiser de l’argent et de l’allouer à d’autres activités.
  • Des emplois directs et indirects seront créés grâce à ce projet : artisans locaux, employés locaux, etc. Des artisans locaux seront formés pour fabriquer les foyers de cuisson améliorés et des employés locaux seront recrutés pour développer et suivre le projet sur le terrain.
  • Le projet renforcera également l’autonomie des communautés une fois le projet terminé, car les femmes seront capables de construire de nouveaux fourneaux et de les réparer elles-mêmes.
Financement

Le programme est actuellement destiné à être financé par des fonds privés provenant de l'exécutant du projet ou de ses partenaires, ou d'investisseurs privés.

A propos
de l'organisation

EcoAct

Site web
Sara Campanales Planas
Responsable Communications pour les Solutions fondées sur la Nature (SfN)
sara.campanalesplanas@atos.net

EcoAct est une société internationale de conseil en matière de climat et de développement de projets, qui aide les entreprises et les organisations à réaliser leurs ambitions en matière de climat.

Nos projets de compensation carbone sont soigneusement sélectionnés ou développés par notre équipe d’experts pour s’assurer qu’ils permettent de réduire réellement les émissions de gaz à effet de serre et de répondre aux objectifs de développement durable.

Il est extrêmement important pour nous que chaque projet de compensation carbone que nous développons ou soutenons comprend des avantages tangibles et mesurables pour les communautés dans lesquelles elles opèrent, leur permettant ainsi de s’approprier un avenir plus durable. Nous sommes convaincus que pour atteindre nos objectifs dans la lutte contre le changement climatique, nous devons également lutter contre la déforestation, soutenir le reboisement, financer les technologies renouvelables, sortir les gens de la pauvreté et assurer un développement durable équitable.

Ces convictions sont au cœur de notre travail de développement de projets. Notre projet primé des foyers améliorés à faible dégagement de fumée au Soudan est le premier à être développé dans une zone de conflit et offre des avantages sanitaires et économiques aux familles soudanaises, avec un accent particulier sur l’autonomisation des femmes. Le projet Hifadhi-Livelihoods (financé par le Livelihoods Fund et développé en partenariat avec EcoAct) forme des artisans locaux et des responsables de projet pour gérer la distribution de foyers améliorés plus propres et de meilleure qualité dans les zones rurales du Kenya avec des impacts positifs pour les familles, les communautés et l’environnement.

Retrouvez les sur
Autres partenaires / soutiens

Le PoA est une action volontaire d’EcoAct, qui agit en tant qu’entité de coordination et de gestion (CME). En général, le projet sera développé avec divers partenaires et organisations dans les pays cibles au niveau de VPA (Voluntary Project Activity).

Les autres partenaires seront les agences de mise en œuvre au niveau du VPA qui seront des organisations non gouvernementales locales et internationales, des entreprises locales, des entreprises sociales ou des entreprises internationales, toutes spécialisées dans les dispositifs de cuisson et/ou les solutions d’eau propre.

Chaque cas sera spécifique et nécessitera que le CME fournisse une expertise carbone et des fonds pour développer des APV dans le cadre du Programme d’action. Les activités de projet volontaires (APV) enregistrées dans le cadre du Programme d’action seront financées par la production et la vente de réductions volontaires d’émissions.