Burkina Faso
Financements climat

Fonds vert pour le climat – Moniteurs de l’égalité des sexes pour l’Afrique

Ce projet mené par le Centre 21st Century Issues / Women Environmental Program au Burkina Faso vise à mobiliser les femmes et la société civile pour qu'elles participent activement à l'évaluation et au suivi des investissements du Fonds Vert pour le Climat (FVC) pour un financement climatique sensible à l'égalité homme-femme.

Une initiative de Centre 21st Century Issues / Women Environmental Programme - Burkina

Présentation de l'initiative

Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) est le premier fonds climatique qui a été créé avec pour mandat d’intégrer les considérations de genre dans tous les projets qu’il finance. Ainsi, le FVC peut être un vecteur de politiques climatiques transformatrices et inclusives qui engagent pleinement les groupes de femmes et les acteurs locaux.
Les moniteurs de l’égalité des sexes en Afrique du FVC ont été créés en 2018 et sont coordonnés par Titi Akosa, pour 21st Century Issues et Zenabou Segda pour WEP Burkina, en partenariat avec WEDO et Both ENDS. Leur rôle est de suivre, surveiller et influencer les projets et les flux financiers du FVC et de travailler sur des stratégies d’accès direct, afin de parvenir à un financement climatique sensible au genre sur le continent africain. Mmes Akosa et Segda coordonnent respectivement un réseau régional anglophone et francophone de moniteurs de de l’égalité des sexes du FVC dans une douzaine de pays africains.
Les moniteurs africains du genre reçoivent un soutien financier pour participer aux réunions du conseil d’administration du FVC, ils examinent les propositions du FVC en matière d’impacts sociaux et genrés, évaluent leurs plans d’action en matière de genre, entre autres activités, et fournissent des commentaires sur les propositions de financement et les documents d’orientation. Les moniteurs facilitent également la libre circulation des informations sur le FVC des groupes d’observateurs mondiaux et régionaux des OSC du FVC vers les acteurs nationaux, ainsi que le retour d’informations des acteurs nationaux aux groupes d’observateurs mondiaux et régionaux des OSC sur le FVC. Les moniteurs nationaux coordonnent quant à eux l’engagement des groupes de femmes locaux dans les initiatives du FVC et facilitent l’accès des femmes au FVC au niveau national.

Objectif

Mobiliser les femmes africaines et la société civile sur le plan national pour participer activement à l'évaluation et au suivi des investissements du FVC pour un financement climatique sensible à l'égalité entre les sexes.

Niveau de réalisation

Recherche en cours

Dates du projet

1/4/2017

Résultats quantitatifs

Deux coordonnateurs des moniteurs de l’égalité entre les sexes africains du FVC- anglophone et francophone – ont été créés pour coordonner le réseau des moniteurs de genre du FVC en Afrique.
Treize moniteurs du FVC ont été mis en place dans 13 pays africains. Ils s’engagent dans les processus du Fonds Vert pour le Climat aux niveaux local et national.
Trois moniteurs de genre africains du FVC ont participé à 4 réunions du Conseil du FVC. Ils ont évalué 15 projets du FVC et formulé des recommandations lors des réunions du Conseil.
Deux webinaires sur les droits des femmes et le financement climatique ont été organisés, attirant plus de 50 participants à travers l’Afrique et la diaspora.
Une réunion panafricaine d’information / formation sur le FVC a été organisée pour les organisations de la société civile lors de la Semaine Africaine du Climat à Accra, au Ghana, en mars 2019.
Un modèle de lettre a été développé pour que les moniteurs de l’égalité des sexes nationaux du FVC se connectent avec leurs autorités nationales désignées (NDA).
Une étude de cas sur les moniteurs de l’égalité entre les sexes en Afrique a été développée.

Résultats qualitatifs
  • Les moniteurs de pays sensibilisent d’autres groupes de militantes et groupes axés sur l’égalité des sexes et se connectent avec leurs autorités nationales désignées / points focaux, les entités d’accès direct (DAE) et les entités nationales de mise en œuvre pour s’assurer que les droits et préoccupations des femmes sont intégrés dans les processus et initiatives du FVC.
  • Les moniteurs de pays ont fourni des contributions utiles aux propositions de financement de l’Afrique qui doivent être approuvées lors des réunions du conseil du Fonds Vert pour le Climat.
  • Les moniteurs de genre du FVC en Afrique ont participé aux réunions du Conseil du FVC et ont travaillé avec les observateurs des OSC du FVC pour contribuer aux interventions et soumettre leurs propositions sur les diverses politiques du FVC.
  • Les moniteurs africains ont participé à la COP23 de la CCNUCC et ont partagé leurs expériences pour garantir des processus du FVC sensibles au genre en Afrique lors du Prix des solutions Gender Just du groupe “Femmes et Genre”.
  • Le réseau de moniteurs d’égalité des sexes en Afrique est désormais connecté à la plate-forme des OSC de l’Initiative Africaine pour les Energies Renouvelables (IAER) et travaille actuellement avec d’autres parties prenantes pour organiser une conférence sur l’énergie à l’échelle africaine. Par exemple, ils ont communiqué et éduqué en Afrique de l’Ouest sur les risques liés au financement de projets énergie biomasse dans le cadre du FVC et de l’IAER.
Financement

Ce projet est financé par Both Ends, Global Alliance for Green and Gender Acion (GAGGA) et le Wallace Global Fund, dans le cadre du projet «La participation, c'est le pouvoir: les femmes exigent un financement climatique équitable pour les femmes», coordonné à l'échelle mondiale par l'Organisation des Femmes pour l'Environnement et le Développement (Women’s Environment and Development Org- WEDO)

A propos
de l'organisation

Centre 21st Century Issues / Women Environmental Programme - Burkina

Site web
Titilope / Zenabou Akosa / Segda
Directeur Executif
anne.barre@wecf.org

Le Centre 21st Century Issues est une organisation de développement répondant aux défis du 21e siècle et œuvrant pour une société socialement inclusive. Nous promouvons les voix des pauvres et des groupes défavorisés dans les processus politiques et mettons en œuvre des interventions qui visent à promouvoir la justice sociale.
Women Environmental Programme (WEP) Burkina est une association affiliée à WEP Nigeria, qui agit pour la protection de l’environnement et lutte contre les inégalités entre les sexes à travers la promotion des droits sociaux et économiques des femmes. WEP Burkina met en œuvre des projets de développement durable qui protègent les ressources naturelles (c’est-à-dire l’économie circulaire) et donnent aux femmes les moyens de participer activement à l’élaboration d’une économie durable et un cadre juridique.

Un projet
en collaboration
  • WEDO- Women's Environment and Development Organisation

    NGO / Non-profit organisation

    Site web
    Tara Daniel
    tara@wedo.org
    1 931-206-4735
  • Both ends

    NGO / Non-profit organisation

    Site web
    Daan Robben
    D.Robben@bothends.org
    +31644207373