Éthiopie
Adaptation - Résilience
Agriculture - Alimentation
Education - Formation climat
Energie
Forêts - Usage des sols
Transition de l'économie (filières durables, économie circulaire, déchêts)

Intégration de la production de légumes dans la production animale pour contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à l’adaptation au changement climatique

BLMM Integrated Agricultural Development PLC (Développement agricole intégré) est une société anonyme créée pour promouvoir le transfert de technologie et une approche intégrée de la transformation agricole et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, tout en générant des bénéfices pour les initiateurs.

Une initiative de BLMM Integrated Agricultural Development PLC / Développement agricole intégré

Présentation de l'initiative

Le projet vise à faire la démonstration de l’intégration de la production horticole (fruits et légumes) avec les sous-secteurs de l’élevage en introduisant des pratiques de conservation des ressources. Il permettra de cultiver différents types de légumes, d’élever des plants d’arbres, du fourrage et des plants de fruits greffés, en liaison avec l’engraissement du bétail, la production de biogaz à partir du fumier et l’élevage de volailles dans le district voisin.

Ce faisant, la ferme deviendra un centre d’excellence pour la démonstration de l’agriculture intégrée, la production de biogaz et l’utilisation du lisier comme engrais organique, tout en distribuant des plants d’arbres, de fourrage et de fruits aux agriculteurs et investisseurs des environs. La couveuse/écloserie pour la production de poulets d’un jour, qui seront distribués aux femmes et aux communautés vulnérables pour servir d’éleveurs à un prix relativement réduit. Les plants de fruits greffés seront vendus aux agriculteurs et aux investisseurs. Le projet introduira également la production de plants greffés sous filet, de plants de légumes sur des plateaux cellulaires car la demande est très importante.

La production d’aliments pour poulets fera partie de l’initiative dans la deuxième phase, où le maïs, etc., proviendra de la ferme et sera traité/mélangé à la ferme avicole pour la consommation de la ferme et pour la vente. Elle prévoit également de promouvoir l’agriculture contractuelle en recrutant des petits exploitants potentiels dans la région, en leur fournissant une formation et des semences améliorées, et en les reliant à la malterie voisine pour produire de l’orge de brasserie, et à l’usine de chips en facilitant la production de pommes de terre.

Si un partenaire étranger disposant de ressources et de technologies est trouvé, il est possible d’étendre l’activité à l’apiculture, à la pêche et à la production de champignons, où les agriculteurs peuvent à nouveau bénéficier de la formation et des conseils de la société PLC.

Objectif

Générer des revenus pour les initiateurs, et contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle en créant des liens entre la production végétale et le sous-secteur de l'élevage.

Niveau de réalisation

Recherche en cours

Dates du projet

01/09/2021 - 31/08/2023 - projet toujours en cours

Résultats quantitatifs
  • Dans l’exploitation, 22 hectares de terres irrigables sont garantis par un contrat de location de 25 ans avec le gouvernement.
  • Les 22 hectares sont défrichés, le canal est construit.
  • Réalisation et approbation d’une étude d’impact sur l’environnement
  • Obtention d’une carte de propriété de l’exploitation, d’une licence d’investissement, d’un enregistrement commercial et d’une carte d’identité de contribuable.
  • La production de tomates, pommes de terre, oignons, ail, choux, poivrons verts, carottes, etc. a été testée et s’est avérée fructueuse.
  • La ferme a été sélectionnée pour cultiver et exporter 3 variétés de teff ont été testées et la plus prometteuse a été sélectionnée.
  • Le directeur a été formé aux exigences d’exportation du teff et aux questions liées à l’assurance qualité.
  • Un tracteur Massey Furguson de 120 chevaux avec une charrue à disques et une herse a été acheté en crédit-bail.

Une variété de maïs est également testée pour vendre le maïs vert et utiliser la tige de maïs pour l’alimentation du bétail, la préparation de l’ensilage qui peut être conservé longtemps et utilisé pour l’engraissement du bétail :

  • Pour la nouvelle ferme avicole envisagée
  • Terrain de 1000 mètres carrés acheté et clôturé
  • Eau et électricité installées
  • Un poulailler pour l’élevage de poulets d’un jour et de pondeuses a été construit avec un bureau et un magasin.

Le reste du terrain est prévu pour la construction d’une couveuse/écloserie, la construction d’une pièce et l’installation d’une machine à couver.

Cette activité peut être étendue à la production de champignons en louant ou en achetant le terrain adjacent. En plus de leur propre ferme, les femmes et les jeunes peuvent être recrutés et formés pour servir de producteurs de champignons à la suite d’un contrat de production et de livraison à la CPL.

Le principal goulot d’étranglement est la ressource, sinon je peux gérer avec du personnel embauché et sous contrat, puisque j’ai une maîtrise en vulgarisation agricole en plus de mes qualifications générales en agriculture et en agronomie dans mes études antérieures, et de mes années d’expérience en tant que gestionnaire de ferme au ministère de la ferme d’État.

Résultats qualitatifs
  • BLMM PLC a joué un rôle important en collaborant avec le centre de formation agricole de la GIZ pour présenter la herse rotative, le plantoir à pommes de terre, le cultivateur, le pulvérisateur et la moissonneuse aux agriculteurs des environs et promouvoir la technologie. Ce projet a de nouveau été entravé par l’absence de garanties bancaires. L’opportunité est allée à une autre entreprise qui n’a pas fait avancer l’initiative d’un pouce.
  • En partenariat avec des ONG pour que les agriculteurs puissent cultiver dans leur jardin et les étudiants dans leurs écoles, le PLC a facilité les visites d’agriculteurs et de femmes pour qu’ils puissent constater qu’il est possible d’obtenir une bien meilleure production en utilisant des pratiques améliorées. Cela a permis de sensibiliser les gens.
  • Des visites ont été organisées pour les étudiants afin de les inciter à agir sur les terres agricoles de leurs parents.
  • Les étudiants pauvres ont eu l’occasion de s’engager dans des travaux agricoles et de générer des revenus en dehors de leurs périodes de présence à l’école et pendant les week-ends.
  • Nous avons aidé les agriculteurs à faire venir des semences améliorées et des produits agrochimiques d’Addis-Abeba, en leur évitant des frais de voyage et d’hôtel. Mon intention était d’acheter un mini camion pour acheter et transporter des intrants et des produits agrochimiques des usines et des principaux fournisseurs en utilisant le camion et en le stockant dans la ferme pour obtenir des intrants à un prix abordable.
  • Le PLC visait également à distribuer des semis d’arbres et de fourrage aux agriculteurs, à mobiliser les communautés pour planter des arbres sur les bassins versants et réduire les inondations et l’érosion qui les accompagne.
  • Introduire des plants de fruits greffés comme initiative d’agroforesterie.
Financement

Le projet a été financé par les fonds propre des initiateurs et du fondateur ; il était prévu d'obtenir un prêt bancaire, mais la demande de garanties a l'a entravé. BLMM PLC a remporté le montant de 33100 USD d'un concours organisé par le Centre d'innovation éthiopien dans la catégorie "Climate Smart", mais cherche des donateurs, sinon le gouvernement reprendra les terres.

A propos
de l'organisation

BLMM Integrated Agricultural Development PLC / Développement agricole intégré

Takele Teshome Demissie
Gérant et actionnaire
takele_11@yahoo.com
+251 911894220

BLMM integrated Agricultural Development PLC (Développement agricole intégré) a été créée en 2013 dans le but d’introduire une production améliorée de différents types de légumes combinée à une production animale à petite échelle (engraissement, produits laitiers). Elle dispose d’un numéro et d’un enregistrement commercial, et a sécurisé 22 hectares de terres irrigables.

Elle a commencé à produire des légumes tels que la tomate, la pomme de terre, l’oignon, le poivron, le chou, l’ail, etc. et la production s’est avérée élevée et encourageante. Les terres agricoles qui nous appartiennent sont dotées d’un sol fertile et de nombreuses plantes vivaces qui peuvent être utilisées pour l’irrigation afin de permettre au moins deux récoltes par an.

L’utilisation de technologies innovantes, telles que la culture hydroponique/verticale, la production de plants fruitiers greffés, etc. peut être réalisée. En outre, un partenariat stratégique a été mis en place avec des universités et des centres de recherche agricole voisins pour obtenir des conseils techniques et générer des connaissances.

L’exploitation a également été sélectionnée pour produire du teff destiné à l’exportation, mais n’a pas atteint le niveau d’exportation car la demande de prêt bancaire exigeait une garantie.

Le PLC a également acquis un terrain de 1000 mètres carrés dans le district adjacent, et a construit un poulailler pour se lancer dans l’élevage de poulets, et finalement établir un couvoir pour recruter des femmes et des petits exploitants vulnérables pour servir d’éleveurs. La mise en œuvre de ce projet contribuera à la sécurité alimentaire grâce à des pratiques agricoles intelligentes et des approches intégrées.