Burkina-Faso
Energie
Transition de l'économie (filères durables, économie circulaire, emploi)

Production de charbon vert et de composte à base de déchets agricoles au profit des femmes du Burkina Faso.

Projet de formation et de sensibilisation sur le changement climatique, de production de charbon vert et de composte à base de déchets agricoles au profit du groupement des femmes de GHOGHIN au Burkina Faso.

Une initiative de SOS Energie Burkina (SOSEB)

Présentation de l'initiative

Le Burkina Faso subit, depuis quelques décennies, des manifestations climatiques extrêmes, notamment sécheresses, inondations, vagues de chaleur, vents violents.

S’adapter aux changements climatiques, c’est réduire la vulnérabilité aux risques climatiques en cours et à venir.

Dans ce contexte, il faut impérativement de se mobiliser sur la formation et la sensibilisation des groupes vulnérables, notamment les femmes, aux effets des changements climatiques en leur fournissant une solution de substitution au bois et au charbon de bois.

Il s’agit de fournir aux femmes de Goghin la possibilité de continuer leurs activités traditionnelles face aux défis qui se posent dans le secteur des combustibles pour la restauration au Burkina Faso.

Les impacts attendus du projet sont, sur le plan écologique:

  • le couvert forestier est préservé et se reconstitue naturellement
  • la repousse des arbres favorise la biodiversité
  • les puits de carbone constitués par les arbres qui ont été plantés sont préservés
  • les émissions de gaz à effet de serre sont réduites
  • les effets du réchauffement climatique sont atténués
  • la promotion de l’agriculture bio
Objectif

Contribuer à l'adaptation aux changements climatiques à l'atténuation de leurs effets grâce à l'engagement des femmes.

Niveau de réalisation

Opération pilote, expérimentation

Dates du projet

Depuis 2008

Résultats quantitatifs

Les résultats déjà obtenus par le projet:

– 24 séances d’animation et de sensibilisation sur les changement climatique

– 50 femmes du groupement sont formées sur les technique de fabrication de charbon vert, du compost et des bio pesticides agricoles

– 600 autres femmes sont sensibilisées

– 600 kg de charbon vert produits par mois

– 1000 Kg de composte sont produit tous les 45 jours

– réduction des émissions de GES (l’utilisation de 100 kg de charbon vert permet d’éviter l’émission de 166 kg de CO2 dans l’atmosphère).

Résultats qualitatifs

Les résultats attendus du projet sont de diverses natures :

Sur le plan écologique

– Réduction des émissions de GES et préservation du couvert forestier

Sur le plan économique :

– Création d’emplois et génération de nouveaux revenus pour les femmes

Sur le social :

– Allègement du travail des femmes en ce qui concerne la collecte du bois de feu et amélioration de leur statut social sur le plan sanitaire : prévention des maladies respiratoires.

– Réduire considérablement l’utilisation des engrais chimiques dans l’agriculture par l’introduction du charbon (Bio char) et du composte comme fertilisant.

Financement

Grâce à une subvention de ASW ,une organisation allemande

Suivre ce projet sur
A propos
de l'organisation

SOS Energie Burkina (SOSEB)

Organisation non-gouvernementale, association

Site web
Vincent NIKIEMA
Président
sosenergie.burkina@gmail.com
00226 78 80 71 62

Basée au Burkina Faso et créée le 11 novembre 2008, l’association sans but lucratif SOS Energie Burkina (SOSEB) vise la protection de l’environnement par la promotion des énergies renouvelables.

L’association SOS Energie Burkina est la promotrice du Projet SOS Energie Burkina ; elle a été créée par récépissé 2008-0805/MATD/SG/DLPAP du 12-11-2008.

Elle a mis en place un mode de gouvernance avec un organe exécutif, un organe consultatif et un organe de contrôle.

Les organes de l’Association sont :

  • Le Bureau Exécutif
  • L’Assemblée Générale
  • La Commission de Contrôle

C’est une organisation nationale qui intervient prioritairement dans les régions du Centre, du centre Sud, du Centre Ouest et du Plateau central.

Retrouvez les sur