Renforcer les capacités d’adaptation et d’atténuation du changement climatique des communautés vulnérables dans les éco-villages de différents écosystèmes de la région de Rukwa

KAESO a la capacité de mener différentes activités de développement grâce à sa gestion et à ses systèmes solides ; son expérience acquise pendant plus de 20 ans d'existence a été un pivot dans la souplesse des environnements de travail existants.

Une initiative de KAENGESA ENVIRONMENTAL CONSERVATION SOCIETY(KAESO)

Présentation de l'initiative

Réaliser des enquêtes villageoises en utilisant des approches participatives pour identifier et planifier les actions prioritaires :

Tester et promouvoir les pratiques agricoles durables existantes :

  1. Améliorer l’efficacité de l’utilisation de l’eau
  2. Créer des conditions favorables au financement de l’adoption de nouvelles pratiques agricoles et d’investissements et à la commercialisation
  3. Définir, concevoir et construire des infrastructures collectives à petite échelle visant à améliorer la conservation de l’eau

Promouvoir et soutenir le boisement et le reboisement :

  1. Promouvoir et soutenir la gestion durable des forêts publiques par les communautés
  2. Promouvoir et diffuser les « meilleures » pratiques en matière d’environnement et de climat au niveau des ménages
  3. Améliorer la protection des routes de desserte

Changement climatique :

  1. Mener des activités de sensibilisation à l’adaptation au changement climatique et à son atténuation
  2. Mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités sur les mesures d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ses effets
Objectif

Renforcer la résilience au changement climatique des communautés les plus vulnérables des hauts plateaux tanzaniens par le biais d'initiatives communautaires innovantes et durables, pouvant être étendues à plus large échelle.

Niveau de réalisation

Recherche en cours

Dates du projet

Projet toujours en cours

Résultats quantitatifs
  • Les systèmes agricoles sont durables, résistent au climat et génèrent des revenus plus élevés pour la population des 17 villages, y compris les femmes
  • Les organisations gérées par la communauté garantissent